Ce que l’on sait de la rencontre entre le Gouvernement et les syndicalistes des transporteurs

Le gouvernement et le Cadre unitaire des syndicats des transports routiers du Sénégal (CUSTR) ont entamé des discussions ce vendredi pour tenter de trouver des solutions aux revendications des transporteurs dont le mouvement de grève paralyse le pays depuis trois jours.

A l’issue de la rencontre, c’est encore le suspens. Même si le ministre de tutelle dit espérer « une bonne issue et des décisions salutaires ». Les syndicalistes ont dit qu’ils allaient retourner dans leur base pour informer les autres membres et prendre des décisions.

Mansour Faye, le ministre des Transports, Oumar Guèye, ministre des Collectivités territoriales et Dame Diop, ministre de l’Emploi, entres autres autorités, et des responsables du CUSTR étaient au tour d’une table ronde.
Le transport au Sénégal est paralysé depuis trois jours à cause d’une grève du CUSTRS, qui exige des autorités la satisfaction de 11 points de revendication dont la fin des ‘’tracasseries de la police, de la gendarmerie, des douanes’’.

Les transporteurs demandent aussi à l’Etat de mettre fin à la pratique du ‘’transport clandestin’’ par des propriétaires de véhicules particuliers.

Le Cadre unitaire des syndicats des transports routiers du Sénégal proteste également contre ‘’la cherté de la carte grise et le relèvement de l’âge légal pour l’obtention du permis de conduire, de 23 à 30 ans’’.
La déclaration de presse de Gora Khouma et Cie est attendue d’un moment à l’autre.

Nombre de Vues | 1,668 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.