Casamance : L’Armée démantèle quatre bases rebelles

Après une dizaine de jours de bombardement dans le sud de Ziguinchor, l’armée a fait tomber les bases de Badiong, Boussoloum, Bouman et le bastion de Sikoune. Ces pistes saisies sont désormais sécurisées et les militaires veillent au grain, en plus de déployer tous les moyens pour le retour des familles déplacées il y a 30 ans.

Quant à la frontière avec la Guinée-Bissau, l’armée est dans la logique d’ériger des postes de contrôles militaires à tous les points de passages non officiels. D’ailleurs, selon le quotidien national ‘‘Le Soleil’’, plusieurs hectares de champs de chanvre indien sont détruits et des munitions explosives récupérées des mains des rebelles.

Du côté de l’armée, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle ne laisse aucune marge de manœuvre aux rebelles pour récupérer toutes les terres prises de force. Ce qui va favoriser le retour des déplacés.

 702 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.