Braquage en Casamance : 21 jeunes garçons pris en otage dans la forêt de Babonda

Vingt un (21) jeunes garçons, habitants de la commune de Ziguinchor, sont tombés, avant-hier matin, entre les mains d’éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc).

Ces jeunes, qui procédaient à la coupe du bois, ont été attaqués dans la forêt de Babonda par ces hommes supposés rebelles si l’on en croit à nos confrères de Leral. Certaines des victimes se sont retrouvées avec des doigts coupés et des blessures occasionnées à la suite d’âpres combats entre les deux parties, fait savoir le site. « Ils nous ont ceinturés avant de nous obliger à nous battre âprement entre nous. Nous nous sommes cognés comme de vrais lutteurs qui étaient dans une arène », renseignent les victimes avant d’ajouter :  »Ces bandes fortement armées de kalachnikovs nous ont, par ailleurs, gardé le matin, aux environs de 10h, jusqu’au soir avant qu’ils ne nous libèrent ».

Les militaires, en faction dans la zone alertés, se sont aussitôt dépêchés sur les lieux mais, ils avaient fini de se retirer dans la forêt touffue de Babonda. « Ces hommes fortement armés étaient au nombre de quinze (15). Nous étions 21 jeunes garçons partis à la recherche de planches dans cette forêt dense et touffue », ont-ils conclu.

Nombre de Vues | 356 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.