Bavure : un fils du ministre Aly Ngouille Ndiaye a été malmené et brutalisé par la Police

C’est une révélation du Ministre de l’intérieur lui-même. Mais les faits remontent à la période du couvre-feu.
Selon le journal Les Échos, un fils du ministre de l’Intérieur a été victime de bavure policière. Il a même été malmené et brutalisé par les limiers en pleine période de couvre-feu déclenchée lors de l’état d’urgence (avril, mai et juin)

Aly Ngouille Ndiaye a fait la révélation lors de sa rencontre avec les associations de presse suite à l’agression de la camérawoman de Dakaractu Adja Ndiaye.

“Je ne me suis pas plaint et je n’ai rien dit”, a confié le maire de Linguère aux journalistes. Et de préciser que s’il avait réagi, les gens allaient dire c’est parce qu’il s’agit de son fils, c’est pourquoi il n’a pipé mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.