Baisse annoncée des prix des denrées : Les boutiquiers du Sénégal dénoncent cette mesure de Macky Sall

L’union des boutiquiers du Sénégal dénonce la baisse des prix des denrées de première nécessité. « Nous sommes obligés de vendre à perte ». Ainsi, les boutiquiers menacent : « si l’Etat ne recule pas ça va chauffer ».

Au lendemain de la baisse des prix des denrées alimentaires (riz, huile, sucre) les boutiquiers détaillants fustigent leur non implication dans les discussions. Le prix de l’huile est passé de 1.200 FCFA à 1.100 FCFA, le sac de riz non parfumé de 15.000 à 13.750 FCFA et le kilo de sucre de 625 à 600 FCFA… Des tarifs qui ne font pas les affaires des boutiquiers. L’Association des boutiquiers du Sénégal fustige la démarche de l’Etat qui a fait cavalier seul. Les vendeurs estiment qu’ils ne peuvent plus fonctionner à perte. Selon eux, ce serait suicidaire et à coup sûr, la fermeture de leurs commerces s’ils se conforment aux directives du Chef de l’État de baisser les prix des denrées alimentaires. Les boutiquiers déplorent aussi le comportement des agents de services d’hygiène et du contrôle économique. 

Les boutiquiers étaient en conférence de presse ce jeudi dans les locaux de la mairie de Dalifort pour se prononcer sur  la « Réalité des prix des denrées alimentaires ». « Le carton d’huile nous coûte 24.000 soit 1.200 FCFA le litre, et si l’État nous impose de vendre le litre à 1.100 FCFA, nous vendons à perte », explique le secrétaire général de l’UNBS, section Dalifort, Badara Diouf.

Oumar Diallo, président de l’UNBS pour sa part, pense que l’État veut les mettre en mal avec les populations. Selon lui, la décision du président Macky Sall de procéder à une baisse des prix des denrées de première nécessité, à l’issue du conseil des ministres du 24 février 2022, est impopulaire et inadaptée. « Nous sommes obligés de vendre à perte… », fulmine le boutiquier. Par ailleurs, ils lancent un appel au Ministre du Commerce pour un dialogue.


Nombre de Vues | 3,157 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.