Babacar Justin Ndiaye: « Si le rejet sort des urnes, les institutions seront précarisées, la légitimité du président déchiquetée … »

Babacar Justin Ndiaye est revenu sur les conséquences du référendum selon que le « Oui » ou le « Non » l’emporte. Selon l’analyste politique, la victoire du « Oui » serait pour le président de la République comme un « chèque en blanc » délivré par le peuple. Mais pour Babacar Justin Ndiaye, le triomphe du « Non », écornerait gravement la légitimité du président Macky Sall et affaiblirait les institutions.

« Un référendum est toujours une partie de Poker. Interroger directement le peuple par la voie référendaire, c’est solliciter un blanc-seing, une sorte de chèque en blanc. Si l’adhésion du corps électoral est remarquable, le président aura les coudées franches et sera sur un nuage politique. Il pourrait, à la limite, se considérer comme un Jules César. À contrario, si le rejet sort des urnes, les institutions seront précarisées, la légitimité du président déchiquetée et l’influence du Sénégal à l’extérieur rétrécie. C’est à pile ou face. On peut ici, saluer la témérité du président Macky Sall. Une audace qui amortit l’effet de désolation découlant de l’avis assommant du Conseil constitutionnel », a expliqué Babacar Justin Ndiaye dans les colonnes de l’Observateur.

Nombre de Vues | 310 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.