Auditionné par le doyen des Juges : Ousmane Sonko fait des révélations et défie le régime de Macky Sall

- Publicité -

Ousmane Sonko ne recule pas d’un iota. Il campe sur sa position et entend aller jusqu’au bout de ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire des 94 milliards de Francs Cfa, qui l’oppose à Mamour Diallo, ancien Directeur des Impôts et domaines.

Le leader de Pastef/Les Patriotes a déclaré ce jeudi, avoir été entendu par le doyen des juges. « J’aurais aimé être là plutôt que prévu mais, si j’ai accusé du retard, c’est parce que j’ai été convoqué par le doyen des juges. Je reviens du tribunal. Il m’a auditionné. Il m’avait convoqué à 17 h. J’ai, devant lui, confirmé toutes les déclarations que j’avais faites dans la plainte à la virgule près. Il a fixé la consignation. Mamour Diallo et ses proches seront traduits devant le tribunal. Ce dossier n’est pas un dossier politique. Ce n’est pas un dossier de la commission d’enquête parlementaire. C’est un dossier que le tribunal doit prendre en charge. Et, du moment que le Doyen des juges m’a saisi, il n’y a plus de raison que l’Assemblée nationale tienne cette rencontre. Conformément à l’article 40 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, cette plénière ne peut plus se tenir parce que la justice s’est saisie du dossier », a-t-il révélé au public.


Poursuivant, Ousmane Sonko prévient ses adversaires “qu’ils le veuillent ou pas, ils répondront au tribunal”.
Selon Sonko, si le procès est ouvert, il se tiendra en une journée grâce aux preuves “irréfutables” qu’il détient contre Mamour Diallo. “Ce sera un procès de flagrant délit”, a-t-il dit.

  Leur rêve c’est de m’envoyer en prison : “Ils ne pourront rien contre moi”

Ousmane Sonko très déterminé comme toujours informe l’opinion publique nationale et internationale. D’après lui, le pouvoir chercherait à l’emprisonner, mais se sera sans succès. “Actuellement tout ce qu’ils veulent c’est de me coller une infraction sur le dos. Ils ont fouillé partout. Aux impôts et domaines avec leurs experts pour m’envoyer en prison, mais en vain. Ils ne pourront rien contre moi. Le plus grand rêve de Macky c’est de me voir en prison. Mais il ne me verra jamais là-bas”, dixit Sonko.

Ousmane Sonko défie le pouvoir
Dans « la stratégie du gouvernement visant à me nuire, il y a 5 possibilités pour le camp de Macky Sall…pour me coller mes motifs. Ils peuvent évoquer la diffamation, la diffusion de fausses nouvelles, la dénonciation calomnieuse, le trouble à l’ordre public et atteinte à la sûreté de l’Etat, le recel de documents », révèle Ousmane Sonko, dans une déclaration publique ce jeudi, au siège du Pastef, mais s’empresse-t-il de préciser ; « ça ne marchera pas », dit-il très confiant et serein!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.