Amnistie de Karim Wade et Khalifa Sall : le président Macky Sall pose les jalons

Macky Sall avait annoncé sa volonté d’amnistier les deux opposants politiques Khalifa Sall et Karim Wade qui ont été frappés par des condamnations judiciaires avant de  et bénéficier la grâce présidentielle. Ils ont dailleurs été recalés, en 2019, par le Conseil constitutionnel pour inéligibilité.
Ce mercredi 28 septembre, jour de rentrée du nouveau gouvernement dirigé par le premier ministre Amadou Ba, le président Macky Sall a posé les jalons pour l’amnistie des deux hauts responsables politiques, le libéral Karim Wade Wade, fils de l’ex-président, Me Abdoulaye Wade et le socialiste Khalifa Ababacar Sall, ancien Maire de la ville de Dakar.
Sans les citer nommément, abordant la consolidation du dialogue national et l’ouverture politique, le Président de la République a demandé au Garde des Sceaux, Ministre de la Justice d’examiner, dans les meilleurs délais, les possibilités et le schéma adéquat d’amnistie pour des personnes ayant perdus leurs droits de vote.
Vers l’amnistie de Karim Wade et Khalifa Sall.

Nombre de Vues | 948 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.