Aminata Touré perd un allié de longue date, Idy fouille sa gestion

À Kaolack, Aminata Touré subi une perte non des moindres. Moussa Fall se démarque de l’ex-présidente du Cese.

Selon Le Quotidien, la semaine dernière, Aminata Touré a eu le soutien de Baye Thiam Ahlane, responsable apériste à Médina Baye, qui lui demandait de prendre ses responsabilités. Mais là, c’est un de ses proches qui roule dans le sens inverse. Jusque-là allié de longue date de l’ex-présidente du Conseil économique, social et environnemental, Moussa Fall s’est totalement démarqué de son ancien mentor. Au cours d’un point de presse qu’il a organisé à Kaolack, le responsable moral de l’Alliance pour le développement local du parti politique (Aprodel) a réaffirmé son «ancrage» dans l’Alliance pour la République (Apr).

C’est donc un parfum de rupture entre Mimi Touré et son ami. La complicité entre les deux était pourtant perceptible depuis plusieurs années. Si bien que le président de l’Aprodel n’avait pas hésité à fondre son parti dans l’Apr. Chose qu’il semble avoir regretté aujourd’hui, d’autant plus qu’il a pris la ferme décision de rester dans l’Apr tout en se démarquant de toute tutelle. Selon M. Fall, s’il y a eu une erreur qu’il a commise, c’est d’avoir fondu son parti dans l’Apr et de mettre en veilleuse ses activités. Ce point de presse, souligne-t-il, constitue un nouveau départ dans le cadre du développement local.

 

Idrissa Seck fouille Mimi Touré

 

Aminata Touré perd un allié de longue date, Idy fouille sa gestion

Apparemment, rien ne sera facile pour Aminata Touré, car son successeur au Conseil économique, social et environnemental , ne le lâche pas d’une semelle, selon L’observateur.

A en croire le journal, le leader de Rewmi, Idrissa Seck a dépêché une mission de vérification au Cese et de fait, a différé son installation.

La guerre était déclenchée depuis la passation de service où Idrissa Seck a brillé par son absence et pour boucler la boucle, Mimi a “oublié” de prononcer les noms de son successeur et du Président de la République, Macky Sall

Guerre pour guerre, Mimi Touré déclare sur les colonnes de L’Observateur qu’Idrissa Seck “a fait interdire l’accès des locaux du Cese au Directeur administratif et financier et au Directeur des ressources humaines qui devraient faire le point à ses collaborateurs”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.