Amadou Ba déroule sa stratégie pour conquérir la ville de Dakar

Amadou Ba a sa stratégie pour conquérir l’Hôtel de ville de Dakar. Et il n’avance pas masqué. Beaucoup de gens guettaient ses faits et gestes et attendaient sa première sortie.

Jusqu’ici, l’opinion n’a eu droit qu’à un Amadou Ba accompagnant le chef de l’Etat successivement à Yoff et Thiénaba. Le Président Macky Sall s’était rendu dans ces cités religieuses au mois d’août dernier pour présenter ses condoléances au nom de la Nation, après les décès du Khalife général des Layènes, Serigne Abdoulaye Thiaw Laye, et celui de Thiéna­ba, Serigne Abdourahim Secfk. 

À Yoff, l’ancien ministre des Affaires étrangères sera même accueilli par le maire de ladite commune, Abdoulaye Diouf Sarr, son actuel rival pour la candidature de la majorité présidentielle à la ville de Dakar.

Hier donc, informe le journal  Le Quotidien, Amadou Ba a d’abord fait une descente en plein centre-ville. Après avoir rendu visite à ses anciens collègues de la Direction générale des im­pôts et domaines (Dgid), une structure de l’Etat qu’il a dirigée avant d’atterrir au ministère de l’Economie et de finances, Amadou Ba a ensuite effectué une visite de proximité au Plateau. Celle-ci l’a conduit tour à tour à l’avenue Georges Pompidou (Ex-Avenue William Ponty), au marché Sandaga et enfin au quartier Niaye Nioker. Sans barrière, sans masque, l’ex-argentier de l’Etat s’est tapé un bain de foule et a pu, du coup, mesurer sa popularité au sein d’acteurs aussi importants que les commerçants. Ils étaient nombreux à s’approcher de l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise. Certains pour lui serrer la main, d’autres pour échanger avec lui.
Amadou Ba, dans ses déplacements du jour, n’a pas manqué de s’introduire dans les cantines et autres échoppes tenues par ces acteurs du secteur informel, qui feraient partie de son programme pour la ville de Dakar. Même les vendeurs à la sauvette étaient un sujet intéressant pour l’ancien ministre de l’Economie, des finances et du plan. Ce dernier leur a prêté même une oreille attentive afin d’avoir une idée sur leurs préoccupations, do­léances ou revendications.
L’étape de Sandaga, le cœur du Dakar économique, a dû certainement être un des temps forts de la visite de proximité du responsable de l’Alliance pour la république (Apr). Ce haut lieu d’échanges avait été démoli pour être rebâti. Ce chantier n’avait pas manqué de faire l’objet de vives polémiques entre les commerçants, privés de leur cadre de travail, et les autorités de l’Etat, rappelle le Quotidien dans sa livraison du jour.

 1,114 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.