Altercation entre Kekendo et Ndefleng : Le message de la paix du COUD

Après les violences à l’arme blanche survenues entre deux groupes d’étudiants, dans la nuit du jeudi au vendredi, le COUD est sorti pour appeler les protagonistes à la paix. D’ailleurs, à en croire Khalifa Diagne, Directeur adjoint du Centre des œuvres universitaires de Dakar, les étudiants se sont réunis le matin pour enterrer la hache de guerre. « A l’heure où je vous parle, un climat de paix règne à l’université », s’est réjoui Khalifa Diagne. Face aux journalistes, ce vendredi, dans la matinée, l’adjoint au directeur estime que « c’est un climat que nous devons consolider ». Et d’ajouter : « le COUD, en tant que famille des étudiants, a jugé nécessaire d’appeler au calme et entend mettre les moyens nécessaires pour qu’une paix définitive soit de retour ».

S’agissant des raisons de cette violence au sein du Campus, M. Diagne dira : « ce qui s’est passé, il faut le placer dans le sens de la cohabitation entre jeunes étudiants. L’université est un milieu où toutes les populations sénégalaises sont représentées, c’est le Sénégal en miniature. Tous les groupes se réunissent en association pour un but bien déterminé ». Toutefois, le directeur adjoint estime qu’il ne s’agit pas d’une question d’ethnie comme le relate une certaine presse. Ne voulant pas verser dans certaines déclarations, M. Khalifa Diagne laissera le soin aux étudiants d’éclairer la lanterne des sénégalais. D’ailleurs, les mêmes protagonistes devraient donner une conférence de presse ce vendredi.



 1,344 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.