Alioune Tine parle des moments les plus sombres de l’histoire politique du Sénégal

Réagissant suite à la révocation de Khalifa Sall de son poste de maire de la ville de Dakar par décret Présidentiel, Alioune Tine considère que le Sénégal traverse “les moments les plus sombres de son histoire politique”.

«J’ai l’impression qu’avec les évènements que nous vivons en ce moment qui se suivent, se ressemblent, ce sont les moments les plus sombres de l’histoire politique du Sénégal. Si vous avez la possibilité de liquider politiquement ou de mettre un terme à la carrière politique de vos adversaires tout en protégeant vos partisans, c’est extrêmement grave. On n’est plus dans un Etat de droit. Le moment de l’action n’est pas encore arrivé, mais je ne pense pas que cela soit très loin si on continue d’agir de la sorte parce qu’au train où vont les choses, les gens commencent à avoir de graves préoccupations sur l’avenir de la démocratie. C’est un volcan qui est endormi pour le moment, mais il ne faut pas provoquer le destin. On est en train de franchir un certain nombre de frontières qui jusqu’ici constituaient la frontière d’éthique de l’Etat de droit.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.