Alioune Tine appelle à faire de l’Ige un véritable instrument de lutte contre les détournements

Après la publication des rapports 2016, 2017, 2018-2019, de l’Inspection générale d’État, Alioune Tine appelle à un changement de  paradigme. Pour le directeur régional d’Africa Jom Center, Aliou Tine, “il faut redéfinir le mandat et la place de l’Inspection générale d’État pour pouvoir lui donner plus d’indépendance et en faire un véritable instrument de dissuasion de lutte contre les détournements et non un corps aux compétences sous utilisées et dont les rapports sont souvent utilisés contre des opposants politiques”.

À cet effet, Alioune Tine incite les dirigeants actuels et futurs “à changer de paradigme, en souscrivant définitivement à la bonne gouvernance et à la lutte contre les délinquants à col blanc qui détournent les ressources publiques”.

Par ailleurs, le directeur régional d’Africa Jom Center invite le pouvoir tout comme l’opposition à “aller vers de nouvelles méthodes par rapport à la bonne gouvernance et la lutte contre les délinquants”, rapporte le quotidien Les Echos.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.