Air Sénégal lance son premier vol entre Dakar – New-York et Washington

La compagnie aérienne nationale Air Sénégal lance ce jeudi 02 septembre 2021,  un vol entre l’Aéroport Blaise Diagne de Diass de Dakar, la ville de New-York et Washington (Etats-Unis).

Le lancement de cette desserte permettra de faire jouer à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) son rôle de hub aérien, a-t-il dit le Directeur de Air Sénégal, Ibrahima Kane. Le vol Air Sénégal quitte Dakar dans la nuit de ce mercredi au jeudi à 1 heure du matin pour atterrir à New York vers 6 heures et à Washington vers 10 heures. 
Air Sénégal va relier Washington via New York’’Aujourd’hui, le vol qui va faire jouer à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) son rôle de hub aérien, est rempli à 100% et les passagers qui composent ce vol viennent à 60% de la sous-région ouest-africaine’’, a-t-il expliqué.

Ibrahima Kane s’exprimait lors d’une visite du ministre du Tourisme et des Transports aériens MTTA), Alioune Sarr, venu s’enquérir de l’état d’avancement de la préparation de la desserte Diass-New-York-Washington.

Selon le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, cela fait partie du grand projet ’’Plan Sénégal émergent’’ (PSE) qui a été initié par le président de la République Macky Sall dès le début de son magistère.

Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, a réaffirmé, l’ambition du Sénégal de rendre « plus compétitive’’ l’expérience-voyageur, dans un contexte de construction de son hub aérien.

L’ambition de « rendre plus compétitive l’expérience voyageur au sein de notre système de transport aérien par l’amélioration de tous les services offerts par les exploitants et les compagnies’’, demeure u défi, a-t-il notamment indiqué.

M. Sarr présidait, à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass (Mbour, ouest), une réunion de coordination qui a permis de présenter la stratégie de financement des projets urgents du hub aérien.

Lors de son message à la nation du 31 décembre 2020 et du conseil présidentiel sur la stratégie hub aérien et touristique 2021-2025, tenu le 23 avril 2021, le président Macky Sall avait notamment annoncé la construction en 2021 d’un centre de maintenance aéronautique à l’AIBD, et la mise en œuvre d’un projet de construction d’un hub aérien sous-régional.

D’après Alioune Sarr, la construction de ce hub aérien s’articulera autour d’un système digitalisé de facilitation des services aéroportuaires et aéronautiques, d’un réseau d’aéroports régionaux ’’performants et réhabilités’’ avec le Programme de réhabilitation des aéroports du Sénégal (PRAS).

Alioune Sarr a aussi annoncé la création d’un centre de maintenance aéronautique, d’une nouvelle aérogare de fret, d’une école des métiers de l’aération civile, d’un centre logistique, d’un ’’aéroville moderne », ’’qui reflétera la culture du Sénégal avec toutes les commodités en termes d’infrastructures : hôtels, restaurants, centre de loisirs, centres commerciaux, centrale solaire, etc… ».

’’Notre pays va consolider son savoir-faire et son expertise à proposer à l’international notamment pour la conception, la construction, le développement et la gestion des infrastructures aéroportuaires’’.

Après cinq mois de mise en œuvre, ’’nous pouvons constater que les projets prioritaires du hub aérien, clairement identifiés, ont démarré leur mise en œuvre’’, s’est réjoui le ministre du Tourisme et des Transports aériens.

Il a, par ailleurs, renouvelé son appel à ’’plus de vigilance’’ par rapport aux objectifs du plan sectoriel, notamment dans sa composante ’’développement hub aérien’’, qui s’appuie sur le tryptique ’’AIBD SA-Air Sénégal SA-écosystème et infrastructures aéroportuaires de dernière génération’’.


’’Dans ce processus d’ouverture sur l’internationale, avec deux fréquences par semaine, jeudi et dimanche, les autorités aéroportuaires, les autorités d’Air Sénégal travaillent à la consolidation du hub aérien (…)’’, a dit le DG d’Air Sénégal.

Ces fréquences vont être renforcées, notamment sur les autres destinations, a promis Ibrahima Kane, selon qui Air Sénégal a fini d’installer son réseau.

La compagnie nationale Air Sénégal table sur un potentiel de 300 000 passagers par an sur sa nouvelle desserte vers les Etats-Unis, qui doit être inaugurée jeudi, a indiqué mardi son directeur général, Ibrahima Kane.

’’Sur Dakar-New-York-Washington, en considérant les passagers qui sont autour du Sénégal à travers le réseau Air Sénégal, nous avons un potentiel d’environ 300 000 passagers par an’’, a-t-il dit, dans des propos rapportés par l’APS.
 
Ibrahima Kane intervenait lors d’une réunion de coordination et de présentation de la stratégie de financement des projets urgents du hub aérien et touristique 2021-2025, présidée par le ministre du Tourisme et des Transports aériens.
 
’’Nous commençons notre vol avec deux navettes par semaine sur Dakar-New-York-Washington. A supposer que les vols soient remplis à 100%, en incluant le marché anglophone, avec le Nigeria et le Ghana, nous avons un potentiel de 1,15 million de passagers par an’’, a dit Ibrahima Kane.
 
Il assure que tout est fin prêt pour le lancement de cette nouvelle desserte, se félicitant du ’’travail intense’’ effectué par les différentes équipes de la plateforme aéroportuaire de la compagnie aérienne Air Sénégal et les équipes américaines en matière de sûreté et de sécurité.
 
’’L’ensemble des dispositions ont été prises et validées par rapport à la partie opérationnelle du vol et d’autres vols qui vont suivre’’, a précisé M. Kane, selon qui la ligne AIBD-New-York-Washington marque « un palier critique important’’ dans le processus de développement du réseau d’Air Sénégal.
 
La prochaine phase de ce développement va concerner la consolidation dudit réseau, avec le client au centre des stratégies de la compagnie nationale, selon son DG.
 
’’Ce sera un grand chantier que nous appelons +Chantier Teranga+ pour lequel il s’agit de déployer la même énergie que nous avons déployée pour installer le réseau d’Air Sénégal. Ce qui était une phase nécessaire, parce que c’est cette nouvelle ligne qui va commencer à mettre en valeur notre deuxième avion, A 330 NEO’’, a expliqué M. Kane.
 
’’Nous allons maintenant faire un palier Teranga où Air Sénégal va devenir une compagnie qui met entièrement en valeur son passager, son client, avec les chantiers qui vont s’ouvrir avec, en particulier, la digitalisation que nous avons convenue à réaliser’’, a-t-il promis.
 
Il a signalé que cette phase de consolidation va s’accompagner de la consolidation des capacités de la compagnie, en termes de formation de nouveaux pilotes et mécaniciens.
 
A terme, la compagnie nationale sénégalaise va compter 21 destinations domestiques, régionales et internationales, selon Ibrahima Kane.

 958 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.