Aide alimentaire : “Macky Sall a raté l’occasion de promouvoir la production locale”, selon Alla Dieng de l’UNACOIS-YESSAL

L’Union Nationale des Associations, des Commerçants, des Opérateurs et Investisseurs du Sénégal (UNACOIS-YESSAL) qui milite pour la promotion des produits locaux aurait aimé voir le riz local être distribué aux ménages plutôt des tonnes de riz importés dans le cadre de l’aide alimentaire en cette période de Coronavirus. C’est du moins l’avis du directeur exécutif de l’Unacois-Yessal, pour qui, “Macky Sall a raté, une belle occasion de promouvoir la production locale”.

Selon Alla Dieng, l’État devrait aller dans la vallée et en Casamance pour acheter le riz des producteurs locaux au lieu d’importer des tonnes de riz. Pour lui, en lieu et place des cultivateurs étrangers, l’Etat devrait plutôt donner un coup de main à la production locale. De l’avis de M. Dieng, dans l’opérations d’aide alimentaire d’urgence, “Macky Sall a raté une belle occasion pour relancer l’économie locale et soutenir nos cultivateurs en cette période de crise”.

Evoquant le ramadan (mois de jeûne), prévu moins de deux semaines et qui coïncide avec la pandémie du coronavirus, il estime que les inquiétudes quant à la disponibilité des denrées de première nécessité sont légitimes. Le président de l’UNACOIS- YEESSAL rassure cependant les sénégalais. « C’est vrai que c’est une période de forte consommation mais nous pouvons dire que nous avons un approvisionnement qui peut aller jusqu’à 3 mois… ».

Le marché des denrées de première nécessité «est très bien approvisionné, nous assurons aux sénégalais qu’il n’y aura pas de pénurie et d’augmentation des prix», dit-il. Non sans lancer un appel aux membres de l’UNACOIS-YESSAL d’éviter la spéculation pour maintenir le cap.

 62 Vues

Source Abdoul Baba - laviesenegalaise.net
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.