Affaire du joueur Sénégalais Idrissa Gana Guèye : De la tolérance intolérante

Depuis que le joueur sénégalais a refusé de participer à la promotion de l’homosexualité, il est attaqué de toute part.
La sortie la plus virulente a été notée du côté de la candidate malheureuse des présidentielles dernières. Il s’agit de Valérie Pécresse.
Faut-il encore expliquer à cette dame ce qu’est le Sénégal ?
Dans notre pays, dès le bas âge on nous fait vivre avec le slogan « gor gna thia gor gna. Djigueen gna thia jigen gna », (les garçons avec les garçons et les filles entre elles). Nos parents nous ont toujours refusé de jouer aux jeux des filles et à midi il y’a un bol pour les garçons et un autres pour les filles. Ceci pour ne pas être influencé et adopté par les habitudes des filles et devenir efféminer.
Au Sénégal, nous faisons entrer nos enfants dans la « chambre des hommes » neegu gor) lors de circoncision et interdiction est faite aux filles d’y mettre le pays.
Ici, nous vivons en parfaite harmonie avec les chrétiens. Cela a été possible du fait de la sincérité des relations que nous avons ensemble. Ils sont présents à tous nos évènements heureux comme malheureux et nous aussi.
Tout petit, on amène nos enfants apprendre le coran mais surtout l’art d’être fort devant l’épreuve.
Dans mon pays, nous pouvons nous diviser sur des sujets, nous chamailler…mais nous savons soutenir nos compatriotes et laver un affront subi. Allez demander aux égyptiens.
C’est dans ce pays de tolérance qu’habitent Gana et Sadio.
Vous vous étonnez tous les jours de voir le joueur de Liverpool avoir un comportement pieux malgré tout ce qu’il représente. Si vous n’interroger pas sa religion et l’environnement dans lequel il a grandi, vous n’aurez jamais de réponse.
Sadio sait que tout ce qu’il vit est éphémère et que s’il ne se réfugie dans sa religion, il peut très vite happer dans le cercle de Satan. Combien d’entre nos compatriotes ont succombé à la tentation ? Sadio a appris des leçons des autres et il se barricade.
Madame Pécresse, demandez au PSG si dans le contrat de Gana il est mentionné que le club fait la promotion de l’homosexualité et revenez nous. Tout ce qui ne figure pas dans un contrat peut être refusé par le prestataire. Vous rappeler juste madame qu’avant Gana , Nemanja Matic, James McLean ou Jason Roberts ont eu à boycotter ce genre d’hommage et c’est passé inaperçu.
Aujourd’hui le milieu du football qui devait rassembler est en train de diviser. Cependant, on peut bien choisir d’être homo mais on ne peut forcer les gens à soutenir. Autant vous avez votre liberté, autant les autres ont la leur.
Gana est un musulman et il ne cherche la satisfaction de personne à part son Seigneur. Ceci n’est pourtant pas difficile à comprendre.
Vous pouvez le sanctionner mais cela ne l’ébranlera pas tant qu’il aura le sentiment que Dieu est satisfait. Dommage que vous ne puissiez ni ne pourriez comprendre ce genre de force mentale adossée tout simplement au respect des règles édictée par la religion du joueur.
Vous tolérez l’homosexualité mais êtes intolérant pour le voile, un morceau de tissu.
Gana aura éternellement notre soutien. N’en déplaise au lobby LGBT.

Souleymane Ly

Nombre de Vues | 1,924 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.