Affaire des passeports diplomatiques – Aissata Tall Sall justifie son silence par le secret de l’enquête

L’expression « passeport diplomatique » fait immanquablement penser aux choses extérieures, et au ministre qui en a la charge. Aissata Tall Sall, ministre des affaires étrangères, s’est ainsi, à moitié, prononcé sur ce « scandale » qui met des députés en cause. C’est en marge de la cérémonie de lancement du Grand forum de Dakar sur la paix et la sécurité, qu’elle  a  été interpellée par la presse. 
Aïssata Tall Sall répond en ces termes : «Soyons ensemble et acceptons que ce sont des hypothèses de trafic de passeports diplomatiques. Cette affaire-là je l’ai apprise comme tous les sénégalais l’ont apprise. L’opinion passe son temps, tous les jours, à nous faire des leçons sur l’état de Droit et bien la leçon par la preuve, c’est cette affaire. » Ainsi a-t-elle poursuivi que « la séparation des pouvoirs et le secret de l’enquête qui m’empêchent de me prononcer ».


Comme traitant d’un sujet encore très incertain, en usant de la prudence du conditionnel, la ministre rajoute que « cette affaire, entre guillemets, serait partie, de l’assemblée nationale, or il y a une séparation de pouvoir entre l’exécutif et le législatif. Ce qui est l’obstacle, c’est le secret de l’enquête. Quand une affaire est à l’enquête, qui peut en parler, même s’il en a connaissance, il n’a pas le droit de la révéler ».


Moussa Seck – laviesenegalaise.com

 2,576 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.