Affaire des 94 milliards : La plainte de Sonko classée sans suite

L’affaire des 94 milliards vient de connaître son épilogue. En effet, selon Libération, le doyen des juges a pris, ce 18 janvier, une ordonnance de refus d’informer après la plainte avec constitution de partie civile déposée par Ousmane Sonko contre Mamadou Mamour Diallo, Meïssa Ndiaye, Tahirou Sarr et X.
Pour justifier sa décision, le doyen des juges estime que « le plaignant (Ousamne Sonko, Ndlr) ne saurait justifier d’aucun préjudice subi directement par lui qui proviendrait de la commission » des infractions en cause. Selon toujours lui, « même à supposer établies, les infractions susvisées ne sauraient occasionner ou entrainer un quelconque préjudice ni directement ni personnellement pour l’auteur de la plainte ou quiconque à l’exception de l’État ».


Pour rappel, le 20 août 2019, le leader de Pastef déposait devant le doyen des juges une plainte avec constitution de partie civile pour escroquerie portant sur les deniers publics, faux et usage de faux contre Mamadou Mamour Diallo, ancien Directeur des domaines, Meïssa Ndiaye, ancien chef du bureau des domaines de Ngor-Almadies, l’homme d’affaires Seydou Sarr dit Tahirou et X dans l’affaire dite des 94 milliards.

 20 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.