Affaire Cheikh Yérim Seck : Le parquet demande l’ouverture d’une information judiciaire

Cheikh Yérim Seck n’ira pas en prison. Il rentre chez lui, mais sous contrôle judiciaire. Le parquet a demandé l’ouverture d’une information judiciaire.

Conformément au réquisitoire du parquet, le journaliste Cheikh Yérim Seck vient d’être placé sous contrôle judiciaire.

Déféré au parquet à la suite d’une affaire d’avortement présumé, le parquet a demandé l’ouverture d’une information judiciaire au doyen des juges. Dans son réquisitoire, le ministère public a requis le placement sous contrôle judiciaire du journaliste. Pendant ce temps, l’infirmier mis en cause dans cette affaire est placé sous mandat de dépôt. Selon Liberation Online, les auditions vont démarrer…

Cheikh Yérim Seck a été arrêté et déféré au parquet tout comme les autres personnes citées dans une affaire d’avortement. Il était déjà sous contrôle judiciaire dans une première affaire dite « Affaire Batiplus ».

Nombre de Vues | 286 Fois |

Commentez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.