Bannière CESE-OK

Affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko : la jeune masseuse défie l’opposant politique, «s’il jure sur le coran…, je retire ma plainte»

Le dossier sur l’affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko est loin de connaître son épilogue. La jeune masseuse sort du bois et s’exprime pour la première fois sur ses accusations de viols répétitifs contre le député et opposant politique au régime, Ousmane Sonko. Dans une vidéo de Leral Tv, la masseuse a fait de graves révélations sur le leader de Pastef.

Adji Sarr défie Ousmane Sonko. «Si Sonko jure sur le saint Coran qu’il n’y a jamais eu rien entre lui et moi, je retire ma plainte et j’assume les conséquences. Il m’a étranglée avant de me forcer à coucher avec lui le jour où je l’ai vu au salon. J’ai refusé mais il m’a dit qu’il ne pouvait pas me résister et que je lui donnais envie. Quand il me le disait, il était armé».

La jeune fille demande pardon aux Sénégalais. «Je suis désolée pour ce qui s’est passé ces derniers jours dans ce pays. Si je le savais, je n’allais pas porter plainte. Mon intention était seulement de porter plainte sans que personne ne le sache. Je voulais juste que les gendarmes  Sonko afin qu’il me laisse tranquille. Mais, j’ai vu les choses ont eu d’autres tournures. Je demande pardon aux Sénégalais pour les morts».

 6,682 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.