ACCUEIL DE MACKY SALL À OUROSSOGUI : Le Maire Moussa Bocar Thiam brandit un arrêté interdisant banderoles, affiches sur les édifices – La guerre des affiches

Dans l’attente de l’accueil du Chef de l’Etat, des membres de la mouvance présidentielle se crêpent le chignon à Ourossogui. Pour une affaire d’affiches, le Maire de la ville, Moussa Bocar Thiam, Agent judiciaire de l’État (Aje) est à couteau tiré avec le leader du mouvement Grand Sogui, Samba Alassane Thiam, par ailleurs, secrétaire général de l’Artp.Le Maire Moussa Bocar Thiam brandi un arrêté interdisant banderoles, affiches sur les édifices, Affiche de Samba Alassane Thiam à Ourossogui, APR, Macky Sall Risques de tensions entre des frères de sang et de parti, mais, de potentiels adversaires politiques en direction des Locales de janvier 2022. C’est la guerre des affiches ! Le maire Moussa Bocar Thiam a sorti un arrêté pour interdire les banderoles, affiches et accessoires sur les édifices et équipements communaux y compris les panneaux de signalisation routière sauf ceux à titre de régie publicitaire ou autorisés par la municipalité. Paradoxalement, le maire affiche sa grande banderole au carrefour de la ville, constate laviesenegalaise.com.
Ce que dénonce dans un communiqué, le mouvement Grand Sogui, dirigé par Samba Alassane Thiam, candidat déclaré à la mairie de Ourossogui. Selon ce mouvement, c’est une curieuse attitude d’un maire qui édicte une interdiction mais n’oublie pas de s’aménager une dérogation pour se donner une autorisation de pouvoir violer la règle. « Il n’éprouve aucune honte de venir faire apposer ses affiches au carrefour de la ville sur le panneau, objet de dispute » dénonce le « Grand Sogui ». Qui déduit, « un véritable détournement de pouvoir ». Les hommes de Samba Alassane Thiam déclarent qu’ils se réservent le droit de porter l’affaire devant la Cour suprême pour l’annulation de cet acte et entendent demander le sursis à exécution de cet arrêté de la honte ».

D’après eux, au lieu de faire profil bas à cause de sa situation manifeste de conflit d’intérêts de maire d’une commune et d’agent judiciaire de l’État, il (Moussa Bocar Thiam) verse encore dans la provocation avec des actes qui défient la morale politique ».
Le mouvement appelle tous les soguiens d’ici et d’ailleurs à rester sereins et calmes. D’après les membres du Grand Sogui, « la parenthèse de ce maire sera bientôt tournée ». Arrêté Maire de Ourossogui, Moussa Bocar Thiam

Nos tentatives de rentrer en contact avec l’édile de Ourossogui sont restées sans succès. 

 

      ♦   Par   Djiby DEM 

 3,096 Vues

1 Commentaire
  1. […] Lire notre article ⇒ Le Maire Moussa Bocar Thiam et Samba Alassane Thiam – La guerre des affiches […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.