Absence d’électricité à Galoyabé : Les jeunes du village déconnectés du monde et privés de la Coupe d’Afrique des Nations

Absence d’électricité à Galoyabé : Les jeunes du village déconnectés du monde et privés de la Coupe d’Afrique des Nations


Au moment où tous les yeux sont rivés vers le Gabon, pays organisateur de la Coupe d’Afrique des Nations, les jeunes du village de Galoyabé peinent à suivre les matches de la Can. Cette localité située dans le département de Matam dans la commune de Ogo n’est toujours pas branchée. Galoyabé donc par l’absence de l’électricité est totalement déconnecté du monde et les jeunes de la localité privés de la Can 2017 au Gabon, du moins c’est que dénonce un des leurs. Absence d’électricité à Galoyabé

« Au Moment où certains sont dans leurs salons pour suivre aisément la CAN 2017, nous population du village de Galoyabé, prenons des charrettes pour pouvoir regarder les matches de la compétition Africaine dans les autres villages électrifiés, notamment Ogo, chef lieu communal », se désole Mouhamadou Sow, habitant de Galoyabé.

« Ce samedi par exemple pour regarder les quarts de finale, le match Sénégal contre le Cameroun, plusieurs jeunes vont monter sur des charrettes et se rendre à Ogo ou dans d’autres localités », confie-t-il.

Selon lui, cette situation est tout simplement grave et inquiétant pour cette génération actuelle, qui vie le sport. Ajoutant que dans le monde actuel, l’accès à l’électricité est le droit le plus absolu des citoyens qui s’acquittent de leur devoir.

Le  message de la jeunesse du village de Galoyabé au président de la République

« Nous voudrions que cet appel ne tombe pas dans l’oreille de sourd. Galoyabé a besoin d’électricité haute tension pour la réussite dans les études de leurs enfants, mais également pour être connecté  dans le monde au cœur du troisième millénaire où l’accès à l’électricité est un impératif pour s’informer, s’instruire et s’épanouir », a soutenu, Mouhamadou Sow dans un ton désespéré en même temps plein d’espoir.

Nombre de Vues | 170 Fois |

Commentez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.