HomeÀ la uneTournée économique du Chef de l’Etat à Matam: Entre inaugurations, lancements et visites de chantiers

Tournée économique du Chef de l’Etat à Matam: Entre inaugurations, lancements et visites de chantiers

Macky Sall au Pont de Ganguél Soulé

Le chef de l’Etat a achevé sa tournée économique jeudi à Matam. Celle-ci est ponctuée d’inaugurations, de lancements et de visites… C’est à Ourossogui, au stade Municipale de la ville que le Président Macky Sall a clôturé sa tournée en annonçant officiellement le lancement de la réhabilitation de RN2 sur l’axe Ndioum-Ourossogui-Kanel-Bakel.

 

A la fenêtre d’entrée de la région de Matam, dans la zone du dandé mayo, le Chef de l’Etat a procédé mercredi à l’inauguration de l’électrification du village de Diafane Sorokoum. Macky Sall a exprimé son souhait de désenclaver les villages du Dandé Mayo et de les faire sortir des ténèbres.

Dans son programme de désenclavement, l’Etat a pour objectif de réaliser 113.2 km de pistes dans la région de Matam dont le coût global est estimé à 3 milliards 329 millions.

Macky Sall s’est également rendu à Saré Liw où il a procédé à l’inauguration officielle de la piste rurale longue de 25 km entre Thilogne et ce village situé dans la zone du « Diéri ».

Dans cette localité au cœur du Fouta dont la majorité de la population est composée de Wolof, le Chef de l’Etat a procédé à l’inauguration du forage « multi-villages », de la localité. A Saré Liw, l’Etat a construit dans le cadre du PUDC un forage exploité à 40m3 par heure avec un château d’une capacité de 200 m3. Le forage va alimenter 4 localités.

Lors de la cérémonie d’inauguration à Saré Liw, le Président Sall a exprimé son ambition de permettre à tous les villages qui n’en disposent pas d’accéder à l’eau et à l’électrification. « Je ne voudrais plus voir des femmes parcourir de longues distances à la recherche du liquide précieux, je voudrais que cette souffrance soit un poids de moins dans vos charges quotidiennes », a dit Macky Sall devant des milliers de citoyens venus l’accueillir.

 D’ailleurs, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme, Macky Sall  a remis du matériel d’équipements aux groupements féminins, des moulins à mil notamment.

Le Président SALL s’est ensuite rendu à Bokidiawé où il a visité une usine de transformation de riz.

Un investissement d’un ressortissant de Matam, Maire de Bokidiawé, Monsieur Khalilou Wagué.

Le Président a salué l’acte citoyen de l’homme d’affaires, Khalilou Wagué qui a investi dans le domaine de l’agriculture et de l’agro-business en créant cette usine de décorticage de riz d’un coût estimé à hauteur d’1 milliard 200 millions. Appelant ainsi la diaspora à s’inspirer de cet exemple de Wagué et de la Dame Seynabou Ndiaye, une française reconvertie dans le domaine de l’agriculture. Elle aussi a ouvert une usine de transformation du riz dans le département de Podor. Macky Sall a dans la foulée assuré que l’Etat s’efforcera  d’accompagner ces initiatives.


Le jeudi dans la matinée, le Président Macky Sall s’est rendu dans le département de Kanel. Il a procédé à la visite de chantier des ponts de Wendou Bosséabé et Ganguél Soulé, en cours de construction. Le Pont de Ganguel dont le coût est estimé à un peu plus de 5 milliards devrait être exécuté sur une durée de 19 mois, les travaux devront s’achever au mois de septembre prochain. Dans cette zone du Dandé mayo, Macky Sall a procédé à l’inauguration de la dorsale moyenne tension, mais qui n’est pas encore effective.

 Vers 19 heures, le chef de l’Etat a présidé la cérémonie officielle de  lancement des travaux de réhabilitation de la Nationale 2 qui va concerner l’axe Ndioum – Ourossogui – Kanel et Bakel.

Avec la réhabilitation de ce tronçon impraticable depuis plus de deux décennies, Macky Sall vient ainsi faciliter la mobilité rurale dans cette partie Nord-est du pays où tout est urgence.

Il faut souligner que Macky Sall n’a tout de même pas procédé au lancement officiel de la réfection de cette route nationale. En effet, le président Macky Sall a été accueilli par des jets de pierres à son arrivée au stade municipal de Ourossogui. Une véritable chaîne d’ « intifada » de jeunes, mais  celle-ci n’aura  duré que quelques instants car les forces de l’ordre ont pu contenir la foule de jeunes en furie et qui envoyait pierres et chaises à tout va. Seulement, selon certains, se seraient des jeunes de Ourossogui non contents  de la gestion de leur édile.

Quoi qu’il en soit, une nouvelle ère s’ouvre dans cette contrée du Sénégal pendant longtemps laissée à elle-même.

 

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Tournée du Chef de
Les Moments forts de