HomeActualitéThiès – Des mouvements de soutien à Macky Sall pour barrer la route à l’opposition

Thiès – Des mouvements de soutien à Macky Sall pour barrer la route à l’opposition

Le Président Macky Sall au fouta à partir du 20 février

Le président de la République peut compter sur l’appui des mouvements de soutien pour barrer la route à l’opposition dans la commune de Thiès. Dix-sept d’entre eux ont décidé hier,à l’issue de leur conclave, de travailler pour le compte du chef de l’Etat.

Alors que l’opposition a décidé de se réunir autour de la coalition Manko Taxawu Senegaal (Mts) pour “imposer” au Président Sall une cohabitation à l’Assemblée nationale, l’Alliance pour la République (Apr) de Thiès, de son côté, continue de développer des stratégies pour barrer la route à la bande à Idrissa Seck.

Ainsi, 17 mouvements de soutien au président de la République ont décidé hier, à l’issue de leur rencontre, de travailler “la main dans la main” afin que Thiès puisse rester dans l’escarcelle de la coalition au pouvoir, au soir du 30 juillet prochain. “Au terme de notre rencontre qui a duré trois heures, nous sommes convenus avec tous les responsables de l’APR de travailler ensemble, de mutualiser nos forces pour assurer au chef de l’Etat une victoire éclatante aux prochaines élections.

Par ailleurs, nous avons également décidé d’élaborer un programme d’activités, dans les jours à venir, avec les leaders de la coalition Benno bokk yaakaar pour mieux aborder les élections à venir”, explique Sadikh Sall, porte-parole du jour des mouvements de soutien au président Macky Sall. Revenant sur la résolution qui a été adoptée au terme de la rencontre, le député Abdou Mbow soutient que tous les présidents de mouvements de soutien et les autres responsables politiques de la commune “ont un seul dénominateur commun, et c’est le président Macky Sall”. Toutefois, il appelle les uns et les autres à “resserrer” les rangs. “A chaque fois qu’un responsable de mouvement ou qu’un autre leader de la coalition appelle, tout le monde doit répondre à son invitation. Nous devons tous accepter de travailler ensemble. Je pense que si on le fait, personne ne pourra nous battre”, poursuit-il. Avant d’ajouter que l’heure “est désormais au travail”.

Le parfum de la division La rencontre d’hier a vu la participation de tous les présidents de mouvements de soutien au Président Sall. En dépit des appels à l’unité, Babacar Pascal Ndione indique que les choses “ne seront pas faciles” comme certains le pensent.

D’après le président du Mouvement Dolil Macky (Mdm), certains de ses collègues ne maîtrisent pas encore “les rouages de la politique” même s’ils ont la volonté et y ont investi leur argent. “Ils ont rejoint ceux qui sont là depuis très longtemps. Cela ne sera pas facile que les mouvements puissent se retrouver ensemble et travailler la main dans la main. Mais aujourd’hui, au moins, un grand pas a été fait. Les présidents de mouvements significatifs travaillent avec leurs propres moyens et mettent leurs moyens financiers dans l’activité politique pour massifier l’APR”, précise Babacar Pascal Ndione, sans entrer dans les détails.

Selon certains observateurs politiques, parmi les 17 mouvements présents à la rencontre, seuls trois sont “représentatifs”. Il s’agit entre autres du Mouvement “Dolil Macky” (Mdm) de Babacar Pascal Ndione, de “Thiès sur les rails du développement” (Babacar Fall) et de “Siggi jotna” (les amis de Dr Cheikh Kanté avec son président Abdoulaye Dièye).

  • EnQuete

    Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

    Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
    Cheikh Amar est en d
    Mondial U20 : Joseph

    Publicité

    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

     

    Publicité

    Autres Articles

    Annonces