HomeActualitéSel adéquatement iodé : un niveau de consommation de 37 % (responsable)

Sel adéquatement iodé : un niveau de consommation de 37 % (responsable)


application_laviesenegalaise_com, LVS OK,

Le niveau de consommation du sel adéquatement iodé au Sénégal, s’élève à 37%, a révélé, mardi, le gestionnaire du Projet ’’Iodation universelle du sel’’ (PIUS) de la Cellule de lutte contre la malnutrition (CLM), Adama Nguirane, qui juge ce taux ‘’très faible’’. 

‘’Une étude réalisée en 2015 a montré que le niveau de consommation du sel iodé est relativement intéressant avec un taux de 80%. Mais, pour ce qui concerne le sel adéquatement iodé, le taux est très faible. Nous sommes seulement à 37% au niveau national’’, a déploré M. Nguirane.


Il s’exprimait en marge d’un atelier consacré à l’iodation du sel dans la région de Kaffrine, en présence du comité régional de coordination et de contrôle de l’iodation du sel.

Cette rencontre, présidée par l’adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé du développement, Cheikh Ndiaye, a également enregistré la présence des élus locaux, des chefs de service et des autorités administratives.


Adama Nguirane a expliqué ce faible taux de consommation du sel adéquatement iodé par le fait que l’essentiel du sel qui est consommé au Sénégal, est produit d’une manière artisanale.


‘’Au niveau de ces producteurs artisanaux, le niveau d’organisation est tel qu’une bonne partie du sel n’est pas iodé adéquatement’’, a-t-il fait observer.


Selon lui, au Sénégal, les zones productrices de sel consomment moins de sel adéquatement iodé.

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Aliou Sall, directeu
Assemblée nationale