HomeLe SénégalDakarSanté : 532 femmes enrôlées à Dalifort grâce à la Fondation « Servir le Sénégal » dans le cadre de la CMU

Santé : 532 femmes enrôlées à Dalifort grâce à la Fondation « Servir le Sénégal » dans le cadre de la CMU

Marième Faye SALL, Première Dame, la Fondation Servir le Sénégal - Saint Louis

Grâce à un appui de la Fondation « Servir le Sénégal », deux journées de dépistage ont été organisées à Dalifort où 302 femmes ont été dépistées du cancer du col de l’utérus et du cancer du sein. L’occasion a été saisie par le cabinet ayant initié cette activité pour enrôler 532 femmes dans la mutuelle de santé de la commune.

Le Dr Abdoul Aziz Kassé a animé, hier, une conférence à Dalifort sur les cancers du sein et du col de l’utérus, des maladies devenues préoccupantes. A l’occasion, il a donné des explications sur les mesures à prendre pour prévenir ces deux pathologies. Cette conférence était organisée en marge des deux journées de consultations gratuites des cancers du col de l’utérus et du sein.

Responsable du cabinet ayant initié cette activité, Marième Ndama Coulibaly Bâ a estimé que ces deux maladies sont devenues un problème de santé publique. Il faut donc, à son avis, des initiatives similaires pour une meilleure prise en charge. « Ces maladies existent à Dalifort, mais les cas que nous y avons détectés ne sont pas alarmants », a révélé Mme Bâ. Rappelant les propos du Dr Kassé, elle a indiqué que si les cas de cancer sont pris en charge tôt, il peut ne pas y avoir péril en la demeure. Elle a également révélé que 302 femmes ont été dépistées durant les deux jours. « Des soins sont prodigués à certaines femmes ayant été dépistées, d’autres feront l’objet d’une prise en charge », a-t-elle avancé.

Dans le cadre de l’initiative santé pour tous, Mme Bâ a indiqué qu’à ce jour 532 femmes sont enrôlées dans la mutuelle de santé de Dalifort grâce à un appui de la Fondation « Servir le Sénégal » dont elle a mis en exergue les efforts inlassables qu’elle ne cesse de déployer pour la population de la localité.

Parlant toujours de l’appui de la fondation que dirige la Première dame aux habitants de Dalifort, elle a fait savoir qu’un fonds de solidarité a été mis en place et que les délégués de quartier en seront les premiers bénéficiaires. Ensuite, ce sera autour des imams, puis des femmes exerçant de petits commerces, avant qu’il ne s’étende aux hommes aux revenus modestes. « Nous avons déjà sillonné les rues de Dalifort pour identifier ces cibles qui devront bénéficier de ces fonds de solidarité », a souligné Marième Ndama Coulibaly Bâ.

    Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

    Partager l'articleShare on Facebook19Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
    Coopération Portuga
    Incendie au Daaka de

    Publicité

    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

     

    Publicité

    Autres Articles

    Annonces