HomeÀ la uneMatam : Modou Diagne Fada vante son mérite et tire sur le régime de Macky Sall

Matam : Modou Diagne Fada vante son mérite et tire sur le régime de Macky Sall

Modou Diagne Fada Campagne Electorale

Le leader de la coalition Manko yeesal Sénégal, Modou Diagne Fada a sillonné hier vendredi les artères de la ville de Ourossogui. A la gare routière de la capitale économique du Fouta, Diagne Fada s’est adressé aux commerçants, transporteurs et passagers. Il a vanté ses mérites avant de tirer à boulets rouges sur le régime en place même s’il reconnait qu’ils (Macky Sall et son Gouvernement) ont fait quelques choses à l’image de l’escadron de la gendarmerie à Ourossogui.

Les habitants de Matam vivent un calvaire. « Hier soir en rentrant à Ourossogui, dès notre sortie de Ndioum, on ne pouvait plus rouler à 40 km/h. Nous sommes sur la route de Bakel, c’est la même situation. Cela veut dire que les populations de cette partie du pays vivent un calvaire et surtout les chauffeurs », a-t-il lancé.

Évoquant la question des inondations, la tête de fils de Yessal rappelle les récents événements de Oudallaye. « Ce qui s’est passé dans le département de Ranérou est regrettables et les populations attendent encore les secours promis par le gouvernement. Les sinistrés s’impatientent, mais l’Etat fait le mort », déplore en substance l’ancien Ministre de Wade.

Non sans dénoncer le taux de chômage endémique chez les jeunes. « Nos jeunes frères et nos neveux sont en train de quitter le Sénégal, le département pour aller vers l’émigration dans des conditions extrêmement difficile », dira t-il. Selon lui, la coalition Manko yeesal Sénégal, a l’intention, si elle obtient la majorité des députés, «  de mieux écouter, comprendre et défendre les populations ». « Quand nous étions aux affaires, nous n’avons jamais oublié la région de Matam. J’ai inauguré plusieurs centres de santé dont ceux de Ranérou et de Kanel. J’ai entamé les travaux de l’hôpital régional de Matam. Avant cela, nous avons construit l’espace jeune de Ourossogui. Et c’est nous qui avions proposé le président de la République d’alors l’ensemble des sites pour abriter ces infrastructures.

Ainsi, il promet une fois élu, à l’Assemblée nationale, de veillera à ce que des programmes spéciaux soient accordés aux villages, communes, départements et régions frontaliers du Sénégal.

D’après le leader de la coalition Manko Yeesal Sénégal  « rien n’a changé dans le département de Matam depuis qu’ils ont quitté les affaires sauf l’escadron de la gendarmerie situé à l’entrée de la ville de Ourossogui », ironise Modou Diagne Fada. Il lance « le Fouta a pourtant été pour beaucoup dans l’avènement du Président Macky Sall au pouvoir, mais c’est décevant de constater que Matam n’a pas changer de visage sous son magistère ».

Suffisant pour Diagne Fada de dire aux populations qu’elles ont l’occasion de tourner le dos à la majorité Présidentielle et d’envoyer à l’Assemblée nationale de dignes représentants de Matam, comme ceux qui sont investis sur la liste de Manko Yessal Sénégal.

 

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+1Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Législatives 2017 -
Violences à Grand-Y