HomeÉconomieMatam, Kolda et Kaffrine mieux servis du fonds de dotation aux collectivités locales

Matam, Kolda et Kaffrine mieux servis du fonds de dotation aux collectivités locales


Le fonds de dotation de la décentralisation pour l’année 2016 a connu une hausse de près de 2 milliards de F Cfa par rapport à 2015. Des 45 départements, Matam, Kolda et Kaffrine sont les mieux servis.ziar argent

La répartition du fonds de dotation de la décentralisation aux départements, communes et aux services de l’Etat a fait l’objet d’un arrêté interministériel n°04858 en date du 29 mars 2016 dont Le Quotidien détient une copie. Cette année, le fonds de dotation de la décentralisation est passé de 20 milliards 410 millions 571 mille francs en 2015 à 22 milliards 408 millions francs soit une augmentation de 1 milliard 997 millions. C’est ainsi que les 42 départements se partagent la somme de 5 milliards 715 millions francs. Matam, Kolda et Kaffrine ont eu la part belle avec respectivement 240 millions, 210 millions et 200 millions. Les autres départements  comme Thiès, Diour­bel, Mbacké, Mbour, Fatick et Tivaouane obtiennent dans l’ordre 142 millions francs, 129 millions, 132 millions, 149 millions, 140 millions et 130 millions.  Les 5 villes et communes du Sénégal se partagent la somme de 14 milliards 332 millions francs contre 13 milliards en 2015. Chacune des Agences régionales de développement (Ard), à l’exception de Dakar, ont obtenu 8 millions 500 mille francs pour le fonctionnement et 55 millions 500 mille représentant les salaires des cadres. S’agissant de Dakar, elle a reçu pour le fonctionnement, 8 millions 600 mille francs et pour les salaires des cadres, 59 millions 400 mille francs. Par rapport au budget de l’année dernière, les Ard ont reçu une rallonge de 122 millions 929 mille francs. A ce jour, et cela depuis un an, la plupart des Ard sont dirigées par des intérimaires. Le processus de recrutement a été lancé depuis belle lurette et les candidats attendent les résultats. D’ailleurs Le Quotidien a tenté de joindre en vain le nouveau secrétaire exécutif du Pndl, chargé du recrutement des directeurs des Ard qui ne sont pas les seules à voir leur budget revu à la hausse. L’association des départements a reçu 100 millions en 2016 contre 80 millions en 2015.
La nouveauté cette année, c’est la dotation de 3 millions 500 mille francs à la région de Dakar et 3 millions à chacune des 13 régions administratives, alors que les 45 préfets reçoivent chacun 2 millions 200 mille et les 123 sous-préfets chacun 1 million 500 mille. Sur cette dotation, un chef de service déconcentré alerte : «Si un contrôle n’est pas fait, les autorités administratives vont engager l’argent et le manger en remettant des miettes aux services qui font le gros du travail. Les collectivités locales signent des contrats avec les autorités administratives pour bénéficier de nos services. Mais le plus souvent, les autorités administratives pensent que l’argent leur est destiné et en font ce qu’elles veulent.»  Sur cette enveloppe du fonds de dotation de la décentralisation, l’Agence de développement local (Adl) a reçu 365 millions contre 400 millions en 2015, soit une réduction de 35 millions. L’Inter­syndicale des collectivités locales a eu une enveloppe de 10 millions, alors que l’association des maires a eu 250 millions et l’association des élus locaux 50 millions francs.

    Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

    Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
    L’accolade de Mack
    La gendarmerie saisi

    Publicité

    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

     

    Publicité

    Autres Articles

    Annonces