HomeÀ la uneMatam – Elections de représentativité syndicale : Le Sels en tête du peloton, mais déplore l’omission de certains enseignants à Ourossogui

Matam – Elections de représentativité syndicale : Le Sels en tête du peloton, mais déplore l’omission de certains enseignants à Ourossogui

Matam - Elections de représentativité syndicale

application_laviesenegalaise_com, LVS OK,

Les élections de représentativité syndicale dans le secteur public de l’Education et de la Formation se sont déroulées mercredi, sur toute l’étendue du territoire national.  Mais quelques manquements ont été notés au centre de vote Ourossogui 2 où des enseignants, plus de la dizaine en exercice dans des écoles maternelles, ont étés omis sur les listes.

Pour les syndicats d’enseignants, cette élection à un double enjeu. La représentation pour participer aux négociations et la représentativité sur le fichier électoral enseignant. Ainsi, même si les enseignants ont répondu en masse pour voter le syndicat de leur choix, il faut signaler que des voix se sont élevées pour déplorer l’omission de certains de leurs collègues qui pourtant ont répondu à l’appel mais sans pour autant pouvoir s’acquitter de leur devoir comme tous leurs autres collègues de l’élémentaire et  du moyens et secondaire.

Selon Madame Diène, membre du bureau national du Sels de Souleymane Diallo, le scrutin s’est bien déroulé sauf ce cas d’omission qu’elle a constaté pour le déplorer. « Nous déplorons l’omission de nos collègues en service dans les écoles maternelles de Ourossogui », dira-t-elle avant de confier que si elle-même a pu voter, c’est grâce à sa carte de mandataire car elle a été omise sur les listes.

Autant de manquements décelés par la responsable syndicale qui regrette surtout le fait que « des collègues viennent poiroter sous le chaud soleil de Ourossogui et rentrer sans pouvoir voter ».

A la question de savoir si les autorités ont été informées de cette situation, Madame Diène assure avoir elle-même saisi le préfet qui leur a rassuré de régler le problème avant la fin du vote.

 Il faut noter que 32 syndicats d’enseignants ont été en compétition pour espérer gagner 10% des voix et être représentatif à la base et au niveau national pour pouvoir participer à toutes les négociations avec le Gouvernement.

A l’issu du scrutin, pour le cycle élémentaire, le SELS de Souleymane  Diallo est classé en tête du peloton en obtenu un total de 235 voix au niveau régional.

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone