application_laviesenegalaise_com, LVS OK,
HomeÀ la uneMatam : Abdoul Mbaye obtient les bénédictions du village de Sedo Sébbé

Matam : Abdoul Mbaye obtient les bénédictions du village de Sedo Sébbé

Abdoul Mbaye bénédictions

Le leader de l’Act par ailleurs tête de liste nationale de la coalition « Joyyanti »  était ce vendredi en fin de semaine dans la région de Matam. Abdoul Mbaye qui a sillonné les artères de la ville de Ourossogui où il a effectué la prière du vendredi était attendu dans l’après midi au village de Sédo Sébbé dans la commune de Nabadji Civol. Vers 17heures, l’ancien premier ministre de Macky Sall a été accueilli au village wolof de la commune de Nabadji où il a bénéficié de prières pour son ascension vers le sommet (suivez mon regard)…

En cette période de campagne, tous les chemins mènent vers l’intérieur du pays et les responsables de partis ou de coalitions de partis vont à l’aventure à la quête de voix.

Après le passage de la tête de liste nationale de la coalition BBY mercredi et jeudi dernier, s’en est suivie l’arrivée de Abdoulaye Baldé puis de Modou Diagne Fada et Abdoul Mbaye tous deux étaient à Matam (Ourossogui) le vendredi.

Abdoul Mbaye qui a effectué la prière de tisbar à Ourossogui s’est rendu dans l’après midi au village de Sédo Sébbé où il été accueilli par une franche de la population de ce village wolof, mais également par des habitants de Doumga Ouro Alpha puisque le leader de l’ACT était en compagnie de la tête de liste départementale de sa coalition «  Joyaanti », Elimane Abdoul Fall.

Arrivée à Sédo Sébbé, Abdoul Maye s’est d’abord rendu chez le domicile d’un dignitaire du village où il a reçu des prières pour le succès de son entreprise, la quête du pouvoir.

A Sédo Sébbé, Abdoul Mbaye s’est adressé à la presse, il rappelle sa récente visite à Matam. Poursuivant, il indique que son deuxième périple n’est qu’un retour sur ces premiers pas qui étaient plus que satisfaisant.

Abdoul Mbaye espère en effet profiter des promesses non tenues du régime en place pour le département de Matam où les populations sont conscients d’avoir été trompées et vont chercher autres choses, une nouvelle voix pour reprendre ses propos.

Selon le banquier devenu homme politique, la mission de l’ACT (l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail) est de conscientiser les populations pour leur faire comprendre la politique au vrai sens du terme, c’est à dire celle  qui se soucie des intérêts des populations.

L’action politique de  l’ACT est donc axée sur la sensibilisation sur la politique au vrai sens du terme car la population elle-même n’arrive pas à distinguer l’homme politique au politicien et la femme politique à la politicienne voila le leitmotiv de l’ACT en cette période  de campagne électorale si l’on en croit à son chef de file.

Pour Abdoul Mbaye, il est temps que les sénégalais sachent faire la différence entre le politicien professionnel et le politicien de métier qui a choisi de faire de la politique pour soi-même, pour s’enrichir et l’homme politique qui a décidé de se mettre au service de sa population.

 Pour la circonstance, dans le département de Matam, Abdoul Mbaye qui a choisi d’investir le jeune Elimane Abdoul Fall, tête de liste départementale évoque le charisme et l’engagement du jeune leader qui font d’ailleurs les chances de « Joyyanti » dans le département.

  • Abdoul Mbaye recadre le régime de Macky Sall

Sur la désignation du premier ministre comme tête de liste nationale pour défendre le bilan du gouvernement, Abdoul Mbaye rétorque : « les élections législatives, ce n’est pas le bilan d’un régime, mais celui d’une Assemblée Nationale et des députés qui ont siégé pendant 5 ans ». Appelant au régime en place à cesser d’évoquer de bilan, de projets en cours ou à venir, à la limite des promesses qui ne sont souvent pas respectées.

Selon lui, la question devrait plutôt être si les députés de BBY et l’APR ont rempli leur contrat à l’endroit des populations sénégalaises. Sa réponse est définitivement « Non ». Car pour l’ancien premier ministre,  la 12e législature a été ponctuée d’absentéisme, indisponibilité, soucis de rémunérations et surtout par une présence à l’Assemblée Nationale qui ne se manifeste que par du sommeil et au réveil avec des applaudissements inouïes.

Abdoul Mbaye se désole aussi le fait qu’il n’y ait aucune commission d’enquête mise en place à l’Assemblée Nationale durant le mandat de la 12e Législature, selon lui, il n’y a eu qu’une seule proposition de loi votée et qui concerne directement le régime. En bref, d’après Abdoul Mbaye, le bilan de la 12e Législature est négatif.

  •  Abdoul Mbaye apporte la réplique à Farba Ngom

Farba Ngom a souvent décrété que Matam est un domaine réservé à Macky Sall, interpellé sur cette question, Abdoul Mbaye apporte la réplique « il n’y a pas de domaine réservé à qui que ça soit, personne ne peut être propriétaire d’électorat, les électeurs sont libres et feront leur choix qu’ils jugeront meilleur le moment venu ». dira-t-il.Abdoul Mbaye et Elimane Fall

     laviesenegalaise.com

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn1Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Chronique – ISOLOI
El Hadji Ibrahima Mb