HomeSportLigue des champions : Juventus bat Monaco 2 – 1 et se qualifie en finale

Ligue des champions : Juventus bat Monaco 2 – 1 et se qualifie en finale


application_laviesenegalaise_com, LVS OK,

Battue 0-2 à l’aller, l’AS Monaco n’est pas parvenue à renverser la Juventus Turin ce mardi soir en demi-finale retour de la Ligue des Champions. L’ASM n’a fait illusion que quelques minutes en début de match avant de s’incliner 2-1 face à une Vieille Dame supérieure.

Avant même le coup d’envoi, Leonardo Jardim voyait ses plans chamboulés avec la blessure de Dirar à l’échauffement. Mendy prenait la place du Marocain et le coach monégasque optait finalement pour un 3-5-2 au coup d’envoi. Et dès le départ, cela fonctionnait plutôt bien puisque l’ASM gênait la Juve dans la construction du jeu et s’offrait trois opportunités, dont un poteau de Mbappé finalement signalé hors-jeu. Mais cela n’allait pas durer… Au fil des minutes, la Vieille Dame reprenait du poil de la bête et les Monégasques commençaient à souffrir.

Le danger était alors de plus en plus présent devant le but monégasque. Glik sauvait devant sa ligne un piqué de Higuain, puis Subasic sortait un arrêt important face à Mandzukic. Mais l’attaquant croate prenait sa revanche après la demi-heure de jeu en s’y reprenant à deux fois pour battre son compatriote à la réception d’un centre de Dani Alves (1-0, 33e) ! Et si Subasic devait ensuite s’employer pour empêcher Higuain et Dybala de faire le break, il ne pouvait rien sur une volée terrible de Dani Alves à la suite d’un corner repoussé (2-0, 45e) ! Le choix tactique de Jardim, imposé ou non par la blessure de Dirar, n’a pas fonctionné…

En seconde période, Monaco reprenait quelques couleurs, mais Buffon était finalement peu inquiété durant de longue minutes. Il fallait attendre plus de vingt minutes pour voir l’ASM parvenir enfin à trouver la faille sur un but à bout portant de Mbappé (2-1, 69e). Le troisième but seulement encaissé par la Vieille Dame dans cette compétition cette saison. La température montait d’un cran en fin de match après plusieurs accrochages et notamment un vilain geste de Glik qui marchait sur un Higuain fou de rage pendant plusieurs minutes. Le score ne bougera plus jusqu’au coup de sifflet final.

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Angleterre : Le mili
Liverpool : Sadio Ma