application_laviesenegalaise_com, LVS OK,
HomeActualitéLe maire de Dakar, Khalifa Sall attendu chez le procureur suite à un rapport de l’Ige

Le maire de Dakar, Khalifa Sall attendu chez le procureur suite à un rapport de l’Ige

Khalifa Sall devant le Procureur

Khalifa Sall devra s’expliquer devant le procureur sur sa gestion des fonds de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar. Le maire de Dakar a informé hier que «le président de la République a décidé de le déférer au procureur» après le séjour de 18 mois d’une mission de l’Inspection générale d’Etat. Il y voit une «manœuvre politique».

Khalifa Sall va devoir retrousser ses manches. En effet, il doit s’expliquer sur sa gestion des fonds de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar qu’il dirige. «Le président de la République a décidé pour la gestion de la caisse d’avance de nous déférer au procureur», a informé le maire de Dakar, hier, lors d’un point de presse. Selon lui, depuis 18 mois, une mission de l’Inspection générale d’Etat (Ige) fouinait sa mairie.

De ses conclusions, elle aurait, d’après le maire, apprécié «positivement» la gestion du Conseil municipal. Mais en ce qui concerne la gestion de la Caisse d’avance qui est du ressort du maire, Khalifa et les vérificateurs ne se sont pas entendus. «Et comme la loi lui permet, le président de la République a saisi le procureur», admet-il. Avant d’ajouter pour sa défense : «C’est une situation particulière concernant un domaine particulier.

Ces fonds sont gérés de manière dérogatoire par le maire au profit des Dakarois. L’argent est investi là où on devait le faire. Tout est transparent. J’ai la traçabilité du moindre franc distribué.» Le secrétaire chargée de la Vie politique du Ps parle de «manœuvre politique» du pouvoir et promet d’y répondre «au moment voulu». Il dit : «Ce qui mérite d’être relevé, c’est la concomitance de cette situation avec le climat politique actuel.

Cette situation particulière n’est faite qu’à Dakar. Politiquement, c’est une coïncidence troublante et nous devrons y apporter les réponses qu’il faut.» Même s’il ne le dit pas, le Socialiste fait allusion à l’affaire Barthélemy Dias qui a été condamné hier à 2 ans dont 6 mois ferme et qui, semble-t-il, devrait perdre ses droits civiques et politiques. Bamba Fall et Cie emprisonnés dans le cadre du saccage de la Maison du Parti socialiste tous, comme lui, font partie des Socialistes qui ont décidé d’affronter Ousmane Tanor Dieng et ses hommes.

Khalifa Sall explique qu’il a eu à soulever cette question lors des 3 dernières réunions du Conseil municipal et promet une réponse politique au moment opportun. Il rappelle que des agents de la perception et de la Daf (Direction administrative et financière) sont, depuis 3 jours, en train de répondre aux questions des enquêteurs de la Division des investigations criminelles.

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Lettre ouverte à Pa
Avenir politique de