HomeActualitéFodé Seck reconduit à la tête du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien déclare…

Fodé Seck reconduit à la tête du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien déclare…

Fodé Sekc Sénégal ONU, Ambassadeur

Madame la Directrice de Cabinet

Monsieur le Sous-secrétaire général aux Affaires politiques,

Excellences, Mesdames et Messieurs,    

 

Je voudrais commencer par remercier très sincèrement Son Excellence Monsieur Horacio Sevilla Borja, Ambassadeur, Représentant Permanent de l’Equateur pour avoir bien voulu présenter la candidature du Sénégal, pour présider à travers ma modeste personne, le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien.

Je remercie tout autant le Représentant de la Malaisie pour son soutien toujours très appréciable.

Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs,

Chers membres du Comité,

Naturellement, c’est avec honneur et humilité que j’accueille cette réélection par laquelle vous venez de renouveler, pour la quarante-deuxième fois, la grande marque de confiance que vous témoigner à mon pays.

Je vous en remercie bien sincèrement et voudrais vous assurer de l’engagement résolu du Sénégal et de son Président, Son Excellence Monsieur Macky SALL, à poursuivre, avec vous, les efforts nécessaires dans l’accomplissement du mandat, à nous confié, par la résolution A/RES/3376  du 10 novembre 1975, à savoir œuvrer pour la pleine réalisation des droits inaliénables du peuple palestinien.

En pareille occasion, il m’est également agréable de féliciter chaleureusement les autres distingués membres du bureau pour leur réélection. Je veux nommer les Ambassadeurs Mahmoud SAIKAL d’Afghanistan, Anayansi Rodriguez CAMEJO de Cuba, Dian Triansyah DJANI de l’Indonésie, Carmelo INGUANEZ de Malte, Neville Melvin GERTZE de la Namibie et Maria Rubiales DE CHAMORRO du Nicaragua.

Votre disponibilité et votre dévouement au Comité sont à la mesure de la contribution remarquable de vos pays respectifs à la promotion de l’effectivité des droits inaliénables du peuple palestinien qu’il me plait de saluer ici.

Madame la Directrice de Cabinet

A vous, je voudrais dire combien est  apprécié votre présence à cette réunion de lancement des activités du Comité, au titre de 2017, présence qui traduit, l’engagement continu et la volonté réaffirmée des Nations Unies de rester saisies de la question palestinienne de façon à lui apporter une solution définitive, sur la base du plan de partage des Nations Unies et des autres résolutions pertinentes de notre Organisation. 

Mais, que serait notre Comité sans les femmes et les hommes qui en assurent et qui animent la Division des Droits des palestiniens. Leur travail a été et reste remarquable, au service de la mission que nous a assignée l’Assemblée générale des Nations Unies.

Nous voudrions ainsi, encourager la Division des Droits palestiniens, à persévérer dans ses efforts, en particulier dans la mise en œuvre du programme de formation au profit des palestiniens afin de favoriser une meilleure prise en charge des besoins d’un Etat palestinien indépendant et viable.

Mesdames, Messieurs, 

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies pour le Moyen-Orient, vient de dresser ce matin même un tableau peu reluisant de la situation en Palestinien.

C’est dire, si les défis importants qui continueront de se poser à nous dans la recherche d’une solution juste et durable à ce différend, ne doivent pas occulter le fait que l’absence de solution à ce conflit induit un défi encore plus complexe car potentiellement porteur de risques sérieux pouvant déboucher sur des phénomènes incontrôlés comme l’extrémisme violent et le terrorisme ; phénomènes qui peuvent avoir pour cibles les populations civiles israéliennes comme palestiniennes et d’autres parties du monde.

C’est pour cette raison que j’invite, à nouveau, tous les acteurs à ne guère fléchir dans l’engagement et la détermination à atteindre le but ultime de l’édification d’un Etat palestinien souverain, viable et indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale, vivant côte à côte avec l’Etat d’Israël, en paix et en sécurité, dans des frontières internationalement reconnues et garanties.

Je vous remercie de votre attention.

    Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

    Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
    Tambacounda : 51% de
    Lettre ouverte à Pa

    Publicité

    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

     

    Publicité

    Autres Articles

    Annonces