HomeÀ la uneFinancements à Podor : 300 millions de FCfa octroyés au réseau des femmes pour l’émergence

Financements à Podor : 300 millions de FCfa octroyés au réseau des femmes pour l’émergence


En présence de Me Aïssata Tall Sall, maire de la commune de Podor et des représentants de 22 collectivités locales de cette partie du Fouta, le ministre délégué chargé de la Microfinance et de l’Economie solidaire, Moustapha Diop, a remis, samedi, aux responsables du réseau des femmes pour l’émergence du département de Podor un financement global de 300 millions de FCfa.Financements des femmes à Podor

Un financement global de 300 millions de FCfa. Cette grosse enveloppe est allée à des milliers de femmes du Fouta. Elle a été remise par le ministre Moustapha Diop. Dans une ambiance riche en sons et couleurs, ces femmes de l’émergence ont poussé des cris de joie pour témoigner leur gratitude et leur reconnaissance au président Macky Sall qui, par l’entremise du ministre Moustapha Diop, leur a permis d’accéder à ce financement « à des conditions souples, sans frais de dossier, sans frais d’ouverture de compte, sans frais de gestion et à un taux d’intérêt exceptionnel de 5% ». Le maire de Louga a rappelé que le chef de l’Etat accorde une importance majeure à la promotion et au développement de la condition féminine dans le Programme Sénégal émergent (Pse) par l’insertion des femmes dans les circuits productifs, à travers le financement de leurs projets. Ces financements remis aux réseaux des femmes pour l’émergence, a-t-il précisé, sont destinés à toutes les femmes du Sénégal, sans exception et sans exclusion d’aucune sorte. Selon le ministre Moustapha Diop, le président Macky Sall est convaincu qu’il faut aider les femmes à se prendre en charge, en leur accordant un maximum de chances, mais aussi une participation aux actions de développement économique et social.

Ainsi, a-t-il poursuivi, par ce geste d’une très haute portée républicaine, le chef de l’Etat entend accélérer la dynamique de entrepreneuriat féminin à Podor et à l’inscrire dans la durabilité. Il s’agit, a-t-il souligné, de fournir aux femmes du département de Podor les outils nécessaires à leur accomplissement économique et social, avec le renforcement de leurs bases productives et la création d’entreprises de femmes basées sur des capacités de productivité et de compétitivité. Le ministre Moustapha Diop a laissé entendre que ces financements offrent aux femmes l’opportunité de produire des richesses durables avec des projets à forte valeur ajoutée exploitant les potentialités locales, dans les secteurs prioritaires du Pse, notamment l’agriculture, le maraîchage, l’élevage, la transformation des produits du cru, le commerce, les Tics et le tourisme.

    Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

    Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
    Atelier régional su
    Affaire de la gestio

    Publicité

    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

     

    Publicité

    Autres Articles

    Annonces