HomeÀ la uneEL Hadji Hamidou Kassé apporte la réplique aux avocats de Khalifa Sall

EL Hadji Hamidou Kassé apporte la réplique aux avocats de Khalifa Sall


La présidence de la République a réagi à la lettre des avocats de Khalifa Sall adressée au président Macky Sall. Interrogé par nos confrères de la RFM, le ministre conseiller en charge de la communication de la présidence de la République a selon leral.net exprimé son étonnement de voir les avocats s’ériger en régulateurs de l’espace public.

A en croire EL Hadji Hamidou Kassé, « aucun membre du Gouvernement n’a violé le secret de l’instruction ». Il souligne par ailleurs que l’Etat a un droit de regard sur la gestion des collectivités locales.

« Il est évident qu’il y a une seule caisse et l’Etat centrale à l’obligation et le droit de regarder dans la gestion des ressources confiées aux collectivités locales par ce qu’il est le pourvoyeur de ces ressources. Et c’est pourquoi les procédures de contrôle a posteriori et a priori sont de rigueur notamment au niveau des collectivités locales » a déclaré EL Hadji Hamidou Kassé qui précise n’avoir pas encore lu la lettre des conseillers du maire de Dakar.

Toutefois, le chargé de la communication de la présidence de la République a regretté des attaques, des compagnes systématiques de calomnie, de dénigrement et de diffamation à l’endroit de son protégé président Macky Sall. Selon lui, « quand vous attaquez il faut vous attendre à une contre-attaque. Je demande seulement à ce que le débat soit posé dans les règles de l’art ».

Pour rappel, les avocats de Khalifa Sall ont adressé à la date du 13 avril une correspondance au chef de l’Etat, Macky Sall, dans laquelle ils vocifèrent : «La première hérésie dans ce dossier est la constitution de l’Etat comme  partie civile alors que la charte fondamentale du pays consacre la libre administration des collectivités locales, notamment en son article 132.» Il s’y ajoute les sorties répétées des autorités gouvernementales pour se prononcer sur le dossier en cherchant, considèrent-ils, à enfoncer leur client. Cela, soulignent les avocats, en «violation flagrante de la présomption d’innocence de Khalifa Sall».

    Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

    Partager l'articleShare on Facebook7Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
    Agriculture : Lancem
    URGENT - Fusillade s

    Publicité

    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

     

    Publicité

    Autres Articles

    Annonces