application_laviesenegalaise_com, LVS OK,
HomeSportEl Hadji Diouf : « Je suis le patron du football sénégalais! »

El Hadji Diouf : « Je suis le patron du football sénégalais! »


El Hadji Diouf, initiateur du Comité pour le renouveau du football sénégalais fait le bilan de leurs activités. Pour le double ballon d’or africain, le comité porte un projet apte à sortir le football sénégalais de sa léthargie.

« Nous prônons tous un football bien organisé qui pourra atteindre les objectifs africains et mondiaux.
Il faut que cela soit clair : ce n’est pas la bande à El Hadji Diouf, ni à Victor Diagne. On a reçu des anciens internationaux de la diaspora que sont Boubacar Sarr « Locotte », Oumar Guèye Sène, Issa Sène. Des gens qui aujourd’hui, même s’ils ne sont plus dans le foot, restent de véritables amateurs », explique-t-il.

Pour Diouf, « Augustin Senghor ne peut pas prendre le foot sénégalais en otage. Il n’a qu’une seule envie : devenir membre du bureau exécutif de la Caf et de la Fifa. Nous ne sommes pas là pour des problèmes personnels. C’est le Sénégal qui prime. On a été jusqu’en finale, mais nous voulons accompagner nos petits frères pour qu’ils gagnent un trophée continental ».
El Hadji Diouf qui n’exclut pas de présenter sa candidature pour la présidence de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), répond au passage à ses détracteurs. « Si Ferdinand Coly se permet de parler, qu’il sache qu’il n’a pas de leçon à donner à qui que cela soit.

Il n’a aucune leçon à donner à notre comité dans lequel il y a des personnes légitimes et légales qui peuvent lui apprendre beaucoup de choses au Sénégal. La moindre des choses c’est qu’il doit me remercier personnellement, parce que s’il est venu en équipe nationale, c’est parce que je l’ai pris à Lens pour lui dire de venir avec nous. Et ça je tenais à le lui rappeler».
Aliou Cissé en prend également pour son grade. « Je sais qu’il est à la tête de cette équipe, mais Aliou Cissé aime s’approprier detout. Et cette équipe on l’a faite ensemble. Reste à savoir si je n’ai pas fait mieux que lui. Il ne m’a jamais invité à venir manger avec les joueurs encore moins à m’entraîner avec eux.

Je l’ai toujours fait tout seul et j’ai le droit de le faire. D’ailleurs, ces joueurs qui portent ce maillot ont envie de voir leur idole de près : El Hadji Diouf ». Car, « comme Zidane ou Maradona qui sont les patrons des équipes de France et d’Argentine. Je suis le patron de cette équipe du Sénégal et de son football. Donc, Aliou Cissé ne pourra pas me fermer la porte », fait-il savoir.

Stades

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Paiement des bourses
Des tracteurs et une