application_laviesenegalaise_com, LVS OK,
HomeActualitéDes moulins à mil pour les femmes de la région de Tambacounda

Des moulins à mil pour les femmes de la région de Tambacounda


La ministre de la Femme, de la Famille Mariama Sarr a mis 22 moulins à mil à la disposition des femmes de la région de Tambacounda et promis d’équiper plusieurs de leurs structures en matériel de couture et de coiffure, a appris l’APS.

Arrivée jeudi dans la capitale orientale dans le cadre de la caravane de la quinzaine nationale de la femme, axée sur le thème ‘’Le PSE (Plan Sénégal émergent) : un levier essentiel pour l’autonomisation des femmes’’, Mariama Sarr rencontrait, vendredi, les femmes venues des quatre départements, dans les jardins de la mairie. La ministre avait visité, dans la matinée, des projets mis en œuvre par des femmes.
La ministre a entamé par Linguère un périple qui l’a menée dans plusieurs localités du pays
Des femmes ont loué les réalisations du PSE, à travers les bourses de sécurité familiale, les pistes rurales, la Couverture maladie universelle (CMU), l’équipement des femmes en matériel d’allègement de leurs travaux.
La députée du département de Koumpentoum Ndiolé Diouf a sollicité des financements pour les femmes de sa zone, estimant qu’elles ont été laissées en rade concernant l’argent alloué à la région.
Devant un public à majorité composé de femmes, Mariama Sarr a indiqué que les 22 moulins à mil exposés sur place leur étaient destinés et qu’ils feront l’objet d’une distribution par l’administration déconcentrée, en fonction des besoins des localités.
Saluant l’ ‘’important potentiel’’ dont disposent les femmes de la région orientale, elle s’est engagée à les accompagner, notant que son département a doté de trois ordinateurs, un GIE de femmes qui a décidé d’intégrer le numérique dans son activité.
Cela leur permettra d’établir des contacts dans la sous-région et à travers le monde entier et de vendre leurs produits, a-t-elle commenté.
Mariama Sarr a annoncé que quatre centres, des maisons de la femme et des cases foyers, seront dotés de matériel de couture et de coiffure à Bakel, Kidira, Koumpentoum, Tambacounda, Goudiry et Kidira.
Elle a aussi assuré les femmes de Tambacounda qu’elles bénéficieront du Fonds national de promotion de l’entreprenariat féminin et du Fonds national de crédit, afin de poursuivre les activités déjà entamées.
L’Etat du Sénégal a mis en place des fonds ‘’constamment renforcés’’ pour appuyer l’autonomisation des femmes. Il s’agit notamment du Fonds national pour la promotion de l’entreprenariat féminin d’un montant de 800 millions de francs CFA et du Fonds national de crédit des femmes.
Mariama Sarr a salué l’ ‘’engagement’’ et le ‘’talent’’ des femmes de la région, tout comme leur leadership, l’expérience et la maîtrise de la ressource, dont elles font montre.
En outre, elle a fait état de conventions signées par le ministère de la Femme avec les maires de toutes les communes du pays, afin qu’ils facilitent l’accès à la terre aux femmes du pays, et de mieux mener leurs activités économiques.
L’officielle a évoqué l’éventualité d’une convention entre son ministère les opératrices qui s’activent dans la riziculture, afin de permettre aux femmes qui souhaitent s’adonner dans le commerce du riz d’accéder à cette denrée.
Elle a souligné que la promotion de l’autonomisation des femmes est une ‘’priorité essentielle’’ pour le président de la République Macky Sall qui, à travers l’approche holistique du PSE, a intégré le genre dans les politiques publiques.
Elle a souligné les progrès réalisés, les compétences acquises, les sacrifices consentis par les femmes, pour occuper la place qui leur revient dans une société qui a compris le rôle important de la femme, ‘’mais qui tarde à le reconnaître totalement’’.
APS

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Mondial U20 : La com
Podor : le village d