HomeÉducationConstruction du nouveau lycée de Médina Yoro Foulah

Construction du nouveau lycée de Médina Yoro Foulah

Construction du nouveau lycée de Médina Yoro Foulah

L’Etat engage la démolition des abris provisoires.

La construction du lycée de Médina Yoro Foulah s’inscrit dans la croisade contre les abris provisoires. Selon « EnQuete », en visite de terrain dans ce département de la région de Kolda, le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, a signalé que Médina Yoro Foulah faisait partie des départements qui n’avaient pas de lycée. ‘’Dans le cadre de l’équité territoriale, le gouvernement a retenu de réaliser ici un lycée de type départemental. Je pense qu’un investissement de ce montant n’a pas encore été réalisé dans cette zone. En plus, nous allons avoir le premier bâtiment à étage qui viendra de l’éducation nationale’’, a indiqué le ministre. Selon qui, il est ‘’symbolique’’ que la République puisse reconnaître que ses enfants étudient ‘’correctement’’ et dans de ‘’très bonnes conditions’’.

En effet, le seul lycée dont dispose la localité est sous abris provisoires, y compris le site. ‘’Les retards observés dans le cadre de la construction du nouvel établissement sont liés aux conditions difficiles ici, pendant l’hivernage. Malgré tout, j’ai demandé à la direction des constructions scolaires, au conseil technique régional, aux autorités administratives… de faire en sorte que le lycée soit livré au mois de juin 2017’’, a révélé M. Thiam.

Le président du Conseil départemental de Médina Yoro Foulah est séduit par cette infrastructure scolaire dont le coût économique est estimé à 254 374 214 F Cfa. ‘’C’est un rêve devenu une réalité. Dans le gouvernement du Président Macky Sall, il y a une parfaite harmonie entre les dires et les faire. (…) Les besoins sont sans fin. Vous avez construit ce lycée. Mais, comme vous le savez, le département de Médina Yoro Foulah est plus vaste que la région de Thiès. D’ailleurs, il est en train d’être peuplé. Il y a une fuite migratoire qui quitte le nord pour s’installer dans le département. A cet égard, il faut aussi nous aider pour construire celui de Pata’’, a plaidé Moussa Sabaly.

A son avis, deux lycées permettront de répondre ‘’efficacement’’ aux préoccupations des populations de cette localité, dans le domaine éducatif.

    Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

    Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
    Plus de 1,6 million
    Oumar Youm : "Si Mac

    Publicité

    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

     

    Publicité

    Autres Articles

    Annonces