HomeActualitéConférence Religieuse du Dahira Sope Naby des Femmes de Ouakam, Oustaz Idrissa Diop décortique la crise des valeurs

Conférence Religieuse du Dahira Sope Naby des Femmes de Ouakam, Oustaz Idrissa Diop décortique la crise des valeurs


Placée sous le thème « Dialogue et Solutions aux Crises Actuelles » le conférencier Oustaz Idrissa Diop a décortiqué le sujet avec beaucoup de précisions que chaque bon croyant devrait s’enquérir pour en tirer profit.

Le monde en ce XXIe est en ébullition tant sur le plan sécuritaire, économique mais surtout social car la bonne éducation, nos valeurs ainsi que nos mœurs ont tendances à disparaître et les jeunes ne savent plus à quel Saint se vouer. Il s’y ajoutent les tiraillements politiques et autres crises sociales.

Oustaz Idrissa DIOP, l’éminent conférencier du jour a décortiqué en long et en large le thème du jour, faisant l’accent sur l’Homme lui-même qu’il restitue au centre de toutes activités sociales et humaines. Selon lui cela ne peut être possible que par une bonne éducation. C’est pourquoi, il a pointé du doigt le rôle et la responsabilité des parents dans l’éducation des enfants qui sont aujourd’hui plus proches des outils technologiques que les parents eux-mêmes, sans oublier de préciser que ce sont ces même parents qui leurs achètent tout cela et au final, leurs progénitures ne les écoutent plus.

Poursuivant, le conférencier explique que l’avenir d’une nation ne repose ni sur ses ressources minières, maritimes, pétrolières, encore moins énergétiques, mais repose sur ses ressources humaines c’est-à-dire ses filles et fils humainement bâtis, bien éduqués et répondant aux principes de la race humaine. Il a ensuite mis un accent particulier sur la responsabilité des autorités politiques et religieuses du pays qui ont l’obligation de mettre tout en place, pour faciliter et favoriser l’épanouissement des populations pour le bien de la nation toute entière mais aussi de faire respecter les principes démocratiques pour une bonne gouvernance du pays.

Cette conférence annuelle est organisée chaque année sur initiative des femmes des cités ASECNA I et II à Ouakam, ceci étant, un tel événement ne peut se tenir sans pour autant saluer le courage, la détermination et surtout l’engagement de ces braves femmes qui se sacrifient chaque année pour offrir aux fidèles croyants un moment privilégié de rappel où ils peuvent puiser dans les propos des éminent érudits du pays de quoi à nourrir leur foi.

C’est pourquoi, Serigne SA N’Goné DIAGNE a rendu un vibrant hommage à ces dames tout en rappelant le rôle et la place de la femme dans l’islam. Abondant dans le même sens, Idrissa DIOP dira que la femme est le pilier de la société et sans elle point de développement encore moins de ferveur car les femmes sont les seules à pouvoir adoucir et apaiser les cœurs des hommes, mais également de les accompagner pour la réussite de leurs projets.

Quelques bonnes volontés ont fait des dons au Dahira Sope Nabii pour soutenir les femmes dans ce qu’elles font depuis des années notamment un billet d’avion pour la Mecque offert par Madame Fatou  TALL.

La présidente du Dahira, Mme DIARA Aïssata DIODIO SENE a, pour sa part remercié tout ce qui de près ou de loins ont participé pour le bon déroulement de cet événement, les femmes, les jeunes du quartier qui ont assuré l’organisation (accueil des invités, sécurité, sonorisation, installation des bâches et autres).

La journée s’est achevée par une grande prière collective conduite par Oustaz Idrissa DIOP qui a imploré pour que la grâce et la miséricorde d’ALLAH  recouvre le pays ainsi que tous les fidèles musulmans.

        B – BOUARE – laviesenegalaise.com

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Amadou Ba, Ministre
Miracles Scientifiqu