HomeSociétéCartes d’identité de la Cedeao : Près de 2 millions de personnes enrôlées

Cartes d’identité de la Cedeao : Près de 2 millions de personnes enrôlées


Au terme d’une visite guidée dans les locaux de la division de l’automatisation des fichiers, dans les opérations d’enrôlement pour la carte d’identité de la Cedeao, le directeur de l’automatisation des fichiers a indiqué que près de 2 millions de personnes sont déjà enrôlées sur un objectif de 4 millions. Ibrahima Diallo a aussi informé qu’à ce jour pas moins de 350.000 cartes ont été éditées.

Pour le commissaire Ibrahima Diallo, directeur de l’automatisation des fichiers «nous avons estimé que nous sommes vraiment à mi-parcours et qu’il serait de bonne mesure de faire un bilan d’étape pour dire aux populations où nous en sommes et surtout rassurer sur le fait que le processus est bien en cours ». «Nos objectifs sont en train d’être atteints et toutes les dispositions on été prises», a-t-il précisé. D’après le directeur, si nous considérons les statistiques à ce jour, nous sommes à près de 2 millions de personnes déjà enrôlées. «La semaine dernière, nous étions à 1 million 719 personnes et selon les informations que j’ai reçues ce matin (hier), nous ne sommes pas à moins de 2 millions de personnes enrôlées.

Ibrahima Diallo, directeur de la Daf a soutenu, hier, que la production des cartes biométriques a démarré. «Et à ce jour, nous avons édité pas moins de 350.000 cartes. Ces cartes sont distribuées dans les centres qui les ont enrôlés. La distribution n’est pas encore massive parce que nous avons constaté, après les premières mises à disposition, que les centres avaient des difficultés pour retrouver les cartes et les distribuer aux différents ayant-droits » a-t-il fait comprendre. Pour ce faire, «nous avons donc pensé qu’il fallait faciliter la distribution en entreprenant, à notre niveau, un travail de tri à notre centre d’exploitation et toutes les cartes qui sont produites arrivent par bac de 500 avec des listes des personnes concernées ». Arrivées au centre d’exploitation, on trie par ordre alphabétique et par centre d’enrôlement. Les cartes qui sont déposées retournent dans les centres d’enrôlement », a-t-il dit.

Le directeur de la Daf a aussi fait comprendre que cette procédure va continuer jusqu’à l’approche des élections. «La date des élections étant fixée maintenant au 30 juillet, nous avons l’obligation, à 65 jours avant cette date, de consolider le fichier électoral qui va servir de base pour les élections parce que les candidatures doivent être faites à cette date, 65 jours avant l’échéance», a-t-il soutenu. « Au mois de mai, nous devons être prêts, avoir nettoyé le fichier, avoir sorti les listes, avoir reçu les contentieux, les avoir traité, les avoir validé, pour avoir un fichier consolider qui va permettre de faire les élections », a-t-il dit. «Vers la fin avril, nous devrons avoir terminé l’enrôlement des sénégalais qui souhaitent donc se retrouver dans ce fichier. Cela fait que nous avons encore deux mois et demi, trois mois d’opération. Et si nous sommes aujourd’hui à 2 millions d’enrôlés, nous avons donc tout le droit d’espérer que les 4 millions qui nous sont fixés, seront atteints sans difficulté», a-t-il dit.

Soleil

    Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

    Partager l'articleShare on Facebook9Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
    Aminata TOURE à Kha
    Touba : 37 nouveaux

    Publicité

    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSEZ UN COMMENTAIRE

     

    Publicité

    Autres Articles

    Annonces