application_laviesenegalaise_com, LVS OK,
HomeActualitéAPE – Financement des projets en Afrique de l’Ouest : L’Union européenne va mobiliser 6,5 milliards d’euros

APE – Financement des projets en Afrique de l’Ouest : L’Union européenne va mobiliser 6,5 milliards d’euros


accide2Pour convaincre les Etats de l’Afrique de l’Ouest à signer les Ape, l’Union européenne va mobiliser 6,5 milliards d’euros, soit environ plus de 4257 milliards de francs Cfa Cette question sera au menu des discussions du Conseil des ministres Acp-Ue qui s’est ouvert à Dakar hier et ce, jusqu’à vendredi.

L’Union européenne a fixé au 1er octobre la date limite pour la signature et la ratification des Accords de partenariat économique (Ape). Faute de quoi, les pays qui ne l’auront pas fait pourraient perdre le bénéfice d’un accès aux marchés europé­ens. Cette question sera au centre des discussions du Conseil des ministres Acp-Ue ouvert hier à Dakar et ce, jusqu’à vendredi. Durant ce sommet qui va réunir plus de 700 personnalités venues de l’Europe, de l’Afrique et des Caraïbes, il sera question de présenter les avantages qu’offrent les Ape. Il faut savoir qu’à ce jour, seule la région des Caraïbes a signé et ratifié les Ape au complet. Mais d’après les explications de l’ambassadeur du Sénégal auprès de l’Union européenne à Bruxelles, la signature des Ape par les Etats de l’Afrique de l’Ouest ne saurait tarder. «Les négociations ont commencé en 2007 et il y a eu 10 ans d’impasse… Au départ, les bases posées par l’Union européenne étaient purement commerciales. Pour que l’accompagnement soit viable, il fallait qu’il y ait une dimension de développement intégrée. Cela a été fait», a rassuré hier Amadou Diop lors d’une conférence.
Selon lui, l’Ue va mobiliser un financement de 6,5 milliards d’euros, soit environ plus de 4 257 milliards de francs Cfa, pour compenser les pertes fiscales, la mise à niveau des industries et la stabilisation des Etats de l’A­frique de l’Ouest.  A en croire Amadou Diop, la mise en œuvre des Ape va entraîner une libéralisation du système économique mondial. Toutefois, il s’empresse de préciser que les Ape n’ont pas pour objectif de remplacer les programmes de développement des Etats signataires. «Les Ape ne sont pas un accord pour venir supplanter les programmes de développement des pays Acp, ils viennent pour accompagner ces Etats dans la phase de libéralisation en instaurant une politique de productivité à moindre frais», souligne M. Diop. Qui poursuit avec une précision de taille : «Les produits stratégiques essentiels pour l’ensemble des pays de l’Afrique de l’Ouest ne seront pas touchés. Chaque pays a identifié des produits stratégiques qui ne seraient pas touchés par les Ape. Sur les 5 000 lignes pour les 16 Etats membres de l’Afrique de l’Ouest, il y a des produits qui ne seront pas concernés par les Ape.» A noter que les secteurs concernés par la mise en œuvre des Ape en Afrique de l’Ouest seront les infrastructures, l’énergie, le commerce…

lequotidien

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
SUIVEZ NOUS SUR:
BUSINESS/AFFAIRES :
Pour rayer l'excisio